Menu

Ecoles : mobilisation départementale

Ecoles : mobilisation départementale

Les pouvoirs publics et l’ Education nationale se mobilisent en Loir-et-Cher pour répondre à la problématique de la scolarité dans les territoires ruraux.

 

«Intérêt, réalisme, méthode», c’est par ces mots qu’a résumé André Pierre-Louis, sous-préfet de Vendôme, la teneur et l’objectif de la convention-cadre signée le 14 mars à la mairie d’Areines. Un dispositif mis en place pour développer une offre éducative de qualité dans les départements ruraux et qui constitue une priorité pour garantir les mêmes chances à chaque élève, où qu’il soit scolarisé. Nicole Jeantheau n’en a fait pas fait mystère : «Nous déplorons une baisse de la démographie scolaire», expliquait la maire d’Areines.

 

Signée pour une durée de trois ans à compter de la rentrée 2018, cette convention permet de maintenir et d’améliorer une offre éducative de qualité en ouvrant la possibilité d’une réorganisation du réseau des écoles par le biais de protocoles locaux avec les élus du territoire concerné. Ce qui devrait permettre de dégager des postes d’enseignants supplémentaires et des dotations en correspondance. Une convention cosignée par André Pierre-Louis, sous-préfet de Vendôme, représentant le préfet de Loir-et-Cher, Katia Béguin, la rectrice de l’académie d’Orléans-Tours, Valérie Baglin-Le Goff, la directrice académique de l’Education nationale du département, Catherine Lhéritier, présidente de l’association des maires de Loir-et-Cher et Patrick Marion, de l’association des maires ruraux. Ce dernier appuyant sur le fait que «rester seul, c’est fini». Catherine Lhéritier faisant valoir pour sa part « tout l’intérêt que représentait cette convention pour l’aménagement du territoire ».

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le Vendômois, centre névralgique du SNU

 Le Service National Universel ou SNU va, après treize autres départements en France l’an dernier, être lancé en Loir-et-Cher, à

Quand les élèves invitent les chefs d’entreprise

 Après avoir nettoyé des voitures, ensaché à Carrefour Market, vendu des crêpes, des chocolats et des gâteaux, organisé la soirée

Saint Joseph de retour du Mexique

 Partis fin mars, les douze lycéens de Saint Joseph à Vendôme sont revenus d’un voyage scolaire de 15 jours au

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X