Menu

Le Vendômois, centre névralgique du SNU

Le Vendômois, centre névralgique du SNU

Le Service National Universel ou SNU va, après treize autres départements en France l’an dernier, être lancé en Loir-et-Cher, à la fin juin, avec en centre névralgique le lycée agricole d’Areines-Vendôme…

 

Le préfet de Loir-et-Cher, Yves Rousset, entouré de Léa Poplin, sous-préfète de Vendôme, nommée responsable du SNU dans notre département ; Sandrine Lair, inspectrice d’académie, et Jean-Marie Lapierre, chef de service jeunesse, sports, vie associative et citoyenneté à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), a précisé que 200 filles et garçons, de 15-16 ans, seront encadrés dans chaque département de France et d’Outremer, pour réfléchir sur un engagement humain, citoyen, altruiste et général. 

 

Quatre objectifs animeront ce SNU, à savoir transmettre aux jeunes un socle républicain ; renforcer la cohésion  nationale ; développer une culture de l’engagement et accompagner une insertion sociale et professionnelle possible, et ce, dès la 3ème. 

 

La vie en collectivité, bien que moins dure que le service national supprimé par Jacques Chirac dans les années 70-80, débutera chaque matin par le lever des couleurs et La Marseillaise, et ce, sur deux semaines de cohésion collective.  L’année suivante, une mission d’intérêt général complétera cette première immersion citoyenne et il sera alors possible, pour les volontaires, d’effectuer un engagement volontaire d’un trimestre dans le département de son choix et selon les possibilités.

 

200 jeunes de Loir-et-Cher partiront hors de nos frontières pour cette première édition du SNU.

 

Du 22 juin au 3 juillet, le lycée agricole d’Areines accueillera les 200 jeunes sélectionnés pour le Loir-et-Cher où ils pourront se frotter aux qualités de la ruralité, de l’agriculture, du développement durable, de la protection de l’environnement tant naturel que patrimonial et architectural, avec visite de Chambord, notamment, son parc, ses jardins, son vignoble, …sans oublier la Loire et ses richesses.

 

34 personnes placées sous la responsabilité de Sandrine Lair et Jean-Marc Lapierre, précités, avec un jeune retraité de l’Éducation nationale en directeur, veilleront au bon encadrement de cette troupe citoyenne qui aura beaucoup d’autres sujets à méditer que les visites simplement touristiques, à savoir l’engagement citoyen avec les sapeurs-pompiers, l’accueil des handicapés, et bien d’autres thèmes citoyens qui ne manqueront pas de fleurir au fil des jours et de l’avancement du «casernement»…

 

Il sera possible, ensuite, de voir, comme le souhaitent certains, le retour d’un vrai service national équivalent à une année scolaire. Mais, demain sera un autre jour! Rompez les rangs.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X