Éducation

L’équateur comme destination

En octobre, un groupe d’élèves du lycée Saint-Joseph de Vendôme est parti pendant 3 semaines en Équateur, un voyage initiatique pour beaucoup d’entre eux.

 

Accompagnés par Sylvain Ries et Monique Alliaga, deux professeurs ainsi que de Madeleine Chopard, présidente de l’association Solidarité-Partage/France-Equateur, ces 12 élèves des sections professionnelles du lycée Saint-Joseph, tous volontaires et adhérents au projet pédagogique, ont pu découvrir une autre civilisation, une vie bien différente. «On y allait tous pour aider sur place une association Santa Marta et c’est ce que nous avons fait mais quelque part c’est eux qui nous ont donné» dixit ces étudiants de terminale qui ont vécu une grande aventure en Amérique du Sud, dans le village de Crucita, le long du Pacifique.

 

Après deux ans de préparation, des actions en France pour récolter des fonds et ainsi limiter le coût du voyage, une fois sur place, ces filles et garçons ont pu participer en main d’oeuvre au sein d’une garderie à différents travaux dont la construction du nouveau bureau de la directrice. «Les garçons se sont exercés à la maçonnerie aidés d’un maître d’œuvre, chape au sol et construction d’un mur en brique, menuiserie également en agrandissement d’un auvent tandis que les filles ont construit une bibliothèque et étagère en bois de palette» détaille le professeur, Sylvain Ries. Et quand, à la fin de la journée de travail, avant de dîner, les Français rencontraient les Équatoriens, des parties de foot s’engageaient. «On parlait beaucoup avec nos mains, mais l’on se comprenait tous. Ils vivent simplement, ils n’ont pas grand-chose mais ils sont généreux et ont la joie de vivre» expliquent les élèves.

 

Un voyage à but humanitaire mais agrémenté de partage avec les autochtones, dont la visite d’un lycée sur place, de baignades dans le Pacifique. «Ils ont peu et sont heureux et malgré tout ce que l’on possède en France, on se plaint en permanence» lancent-ils en conclusion. Une leçon que ces 12 élèves retiendront sûrement pour leur vie en somme.

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X