Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 12 juillet 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/education-formation/page/16/

Une médaille d’or pour Alex Verny

Décidément le Vendômois regorge de talent.

Anthony Da Costa vient de décrocher la médaille d’or des Olympiades des Métiers dans la catégorie Plâtrerie (voir article édition de mars), le même week-end à Strasbourg, Alex Verny, originaire de Villers-sur-Loir et en alternance dans l’entreprise Project à Vendôme a été lui aussi sur la plus haute marche du podium dans la catégorie Industrie, épreuve de tournage.

En formation technicien au CFA d’Amboise, Alex Verny, 20 ans, partira lui aussi au Brésil en août prochain aux finales internationales des Olympiades à Sao Paulo.

A l’issue d’une semaine de stage chez Project, il choisit de rentrer en formation Industrie tant le parc de machines l’impressionne dans cette entreprise. Il se prépare à intégrer un BTS, toujours en alternance toujours au sein de cet établissement vendômois.
Mais aujourd’hui, il se doit de s’entrainer afin de préparer les mondiaux brésiliens. Différents stages sont prévus, entre autres un séjour en Allemagne afin de se perfectionner dans le maniement d’une machine à tourner bien spécifique et qui sera présente au Brésil.

Bien sûr Alex est totalement satisfait et ses parents Benjamin et Aleth sont également fiers de sa réussite.
Seul hic au tableau, si Alex aura bien son voyage en août réservé, ses parents ne pourront pas, quant à eux, l’accompagner. En effet, un voyage en Amérique du Sud a un coût très élevé, l’aller-retour en avion est inabordable pour ce jeune couple.

Une collecte pour accompagner leur fils

Un groupement d’amis et de collègues ont ouvert un compte sur le site leetchi.com, un site pour collecter une cagnotte et récolter ainsi les dons qui permettront à Benjamin et Aleth d’applaudir leur fils à Sao Paulo et le voir, qui sait, remporter la médaille d’or internationale de tournage.

Pour participer à cette cagnotte :
www.leetchi.com


Mon chat a mauvais caractère

Dans la collection «Mon Vét de poche» aux éditions Eyrolles, le nouveau né s’adresse directement aux possesseurs de chats. Et nous savons qu’ils sont nombreux ! Ce nouveau volume est écrit de plus par une vétérinaire, Jasmine Chevallier, originaire du Vendômois, exerçant aujourd’hui son métier de vétérinaire comportementaliste dans les Bouches du Rhône.

A la lecture du titre, nous pourrions nous écarter de ce livre, tellement notre chat est merveilleux et sans (ou peu) de défauts. Mais détrompez vous, ce livre convient à tous les propriétaires de félins. D’ailleurs le sous titre de ce livre parle de lui-même : «Domptez le fauve qui sommeille en lui».

Car s’il y a un animal domestique, aimant sa liberté, peu facile à dresser et si mystérieux, c’est bien le chat, le minou, le matou, le miaou ou le chaton. Le livre permet donc, non pas d’apprivoiser votre chat, mais de répondre concrètement à des questions sur son comportement que pourrait se poser tout proprétaire. Miaulements de réclamations, caprices alimentaires, pipis de représailles, cohabitation avec un chaton, déplacements et visites chez le véto…, tout est analysé par Jasmine Cheballier, qui ainsi décrypte avec une vision claire le comportement des chats et propose des solutions pour déjà changer de point de vue et surtout retrouver la paix avec lui. Préférer les caresses, les ronronnements de plaisir partagés, plutôt que l’affrontement, à chaque fois stérile avec votre animal.

Plaisant à lire et à suivre les recommandations, «Mon chat a mauvais caractère» devrait bientôt être dans votre bibliothèque pour connaitre l’origine de sa mauvaise humeur et savoir comment cohabiter avec son petit lynx préféré.

«Mon chat a mauvais caractère» par Jasmine Chevallier
Editions Eyrolles – 170 pages – 10€


Le salon des Bonimenteurs, la fête des jeunes lecteurs

Samedi 11 avril 2015 de 10h à 18h
Médiathèque, Maison et Parc Consigny à Mondoubleau

Les jeunes lecteurs des Collines du Perche souffleront les dix bougies du Salon des Bonimenteurs.
Pour fêter cet anniversaire, L’Echalier et la Médiathèque Jules Verne, associés au collège Alphonse Karr, aux écoles, et au Centre Social, proposent une journée de fête autour de la littérature jeunesse.

Les enfants en seront les premiers acteurs, témoignant de leurs plaisirs de lectures à travers scènes de théâtre, films, installations et performances, concoctés avec comédiens, techniciens et plasticiens.

Les auteurs Guillaume Guéraud, Jo Hoestlandt et l’illustratrice Anne-Lise Boutin rencontreront les élèves dans leur classe tout au long de la semaine et seront les invités d’honneur du salon. Ils dédicaceront leurs livres sur le stand de la Librairie d’un jour.
La Compagnie “Faut qu’on s’parle” installera sa roulotte dans le Parc Consigny pour une adaptation de l’album d’Alex Cousseau, “les frères Moustaches”.

Le mur des auteurs et illustrateurs, projet participatif mettant à l’honneur les auteurs invités depuis 10 ans sur la Communauté de Communes, sera inauguré en présence de l’artiste céramiste Estelle Dupen.
Une surprise en fanfare clôturera cette 10e édition des Bonimenteurs. Avant le salon, l’illustratrice et les auteurs sont intervenus dans 16 classes des écoles de Choue, Mondoubleau, Le Gault-du-Perche et du collège Alphonse Karr de Mondoubleau pour animer des ateliers ou rencontrer les élèves. Certaines actions ont été réalisées avec l’aide de Thierry Debuyser et Marion Souillard de la Wish Association et de la Librairie du Coin de Châteaudun.
Entrée libre.

Programme :
A la Maison Consigny :
Foyer :
• Café littéraire de 10h à 11h30. Venez écouter les 6e et les CM2 de Mondoubleau lire des textes écrits avec Guillaume Guéraud tout en dégustant un café ou un chocolat chaud.
• La librairie d’un jour et séances de dédicaces : 10h-12h et 14h-17h.
Lancement du salon avec l’inauguration du «Mur des auteurs et illustrateurs» : 13h30
• 14h, 15h, 16h : «Un repas animé» : théâtre d’ombres par les CP, CE1, CE2 de Souday
• 14h30, 15h30, 16h30 : «Le songe de Constantin». Et si  les élèves de Choue vous parlaient de rêves ?
Cinéma :
• 14h15, 15h15, 16h15 : «Attendre, ce n’est pas peu dire !», représentation théâtrale par les CP, CE1 de Mondoubleau
• 14h45, 15h45 : «Bob le raté» : le casse du siècle par les CE2-CM1 de Mondoubleau

Librairie :
• 14h30 : Les coups de coeur des 5e2 du collège Alphonse Karr

A la médiathèque :
• 14h : «Chamboulons tout !» ET si les élèves du Gault-du-Perche mettaient le monde à l’envers  ?
• 14h30 : «Jour de neige chez Jo Hoestlandt» : inauguration de la maquette réalisée par les maternelles de Souday à partir du «Voyage extraordinaire de Petit Pierre».
• «Gommettes Circus» : exposition par les maternelles et CP de Choue
Au parc Consigny :
• 14h15 : «Les coups de coeur» des 5e1 du collège Alphonse Karr et à 16h ceux des 5e3
• 15h, 16h30 : «Les frères Moustaches», conte nomade, par la Cie «Faut qu’on s’parle», accompagné d’une exposition sur la vie des frères Moustaches

Entrée libre samedi 11 avril, 10h-18h :
Médiathèque, Maison et Parc Consigny
Mondoubleau


Légumes en folie à la bibliothèque de Vendôme

En préparation de la «Nuit de la bibliothèque» du 9 octobre sur le thème du potager, la bibliothèque organise des ateliers.

Les ateliers de création, en compagnie de l’artiste Liska préparent le décor de la fête. Un conte sera raconté au début de chaque séance. Ces ateliers sont ouverts à tous, enfants et adultes. Les enfants de moins de 8 ans doivent être  accompagnés. Attention de prévoir une tenue « tout terrain » : manipulation de terre, de peinture, etc.

Les ateliers de jardinage sont animés par les jardiniers de la Ville de Vendôme. Ils sont ouverts aux enfants de 6 à 12 ans. Prévoir une tenue peu fragile. Pour participer aux ateliers de jardinage, il est nécessaire de s’inscrire à l’avance.

Les premiers ateliers :
• Atelier de création. Samedi 18 avril. Entre 14h-16h. Bibliothèque du parc Ronsard. Animé par Liska. Pour enfants et adultes. Gratuit
• Atelier de jardinage. Mercredi 20 mai. 15h30 ou 16h30. Bibliothèque du parc Ronsard. Pour enfants 6-12 ans. Gratuit.

Renseignements et réservation pour les ateliers de jardinage :
Bibliothèques de la Communauté du Pays de Vendôme
Parc Ronsard 41100 VENDOME
Tél. 02 54 89 43 66 – bibliotheque@vendome.euwww.bcpv.eu

18avr14:0016:00Atelier «Légumes en folie»Bibliothèque de VendômeType d'événement:Ateliers créatifs,Education et FormationsVilles:Vendôme

20maiToute la journéeAtelier de jardinageBibliothèque de VendômeType d'événement:Ateliers créatifs,Education et Formations,Enfants et familles,Nature et découvertesVilles:Vendôme


Une semaine sur les ondes

Le lycée Ampère à Vendôme a accueilli pendant une semaine la «Radio Lycée», initiative de la Région Centre-Val de Loire.

En fait, c’est la seconde fois que le lycée Ampère travaille autour du projet d’une radio lycéenne car, déjà en 2009, cette expérience avait été menée.

Pour cette semaine, juste avant les vacances scolaires de février, les lycéens avaient organisé en coopération avec MediaComs, l’agence de communication qui monte les projets radio avec la Région, un vrai studio avec la fréquence 87.9. Ils ont pu, pendant cette semaine, composer une grille de programmation avec leurs professeurs. Chaque jour, l’antenne commençait dés 7h en direct jusqu’à 9h, puis de 11h à 14h et enfin de 17h à 19h. Entre ces périodes de direct, la radio rediffusait les émissions.

Alternant invités, interviews et émissions sportives ou musicales, les lycéens ont eu le libre choix des programmes et du contenu éditorial, entièrement à leur charge après un important travail réalisé au sein de l’établissement. L’affiche d’”Eldoradio”, nom donné à cette véritable station de radio itinérante aux normes professionnelles, avait été l’occasion d’un concours lancé en cours d’Arts appliqués.
Cette expérience, sûrement inoubliable pour ces lycéens, leur a permis de vivre de l’intérieur la vie de l’un des médias les plus appréciés des jeunes.


Médaille d’Or pour Anthony

Anthony Da Costa a décroché le titre Français en or dans la catégorie Plâtrerie-Construction sèche des Olympiades Nationales des Métiers à Strasbourg fin Janvier.

 «Le parcours qu’a fait Anthony, je l’ai pratiqué il y a 18 ans, même si le métier a un peu changé, le concours et le stress restent identiques»

explique Julien Renard, patron de l’entreprise «Les ateliers du Plâtre» à Vendôme.

En effet, l’ouvrier rentré par hasard en stage d’une semaine dans l’entreprise à l’âge de 15 ans pour découvrir le métier, y est resté tout son apprentissage et depuis décembre 2014, Anthony est salarié. Deux CAP en poche, l’un en plâtrerie, l’autre en staff, bénéficiant également de Mention Complémentaire et d’un Brevet Professionnel, Anthony Da Costa avait déjà été sélectionné il y a 2 ans à Clermont-Ferrand, comme Meilleur Espoir.

anthony da costa

Maquette à Strasbourg en cours de réalisation

«Cette place en 2013 m’a fait bénéficier d’une formation complémentaire pour aller en Allemagne au concours international.»

précise t’il. Car ces Olympiades nationales sont basées sur une cinquantaine de métiers alors qu’à l’international, seuls 42 métiers sont représentés. Pour ces dernières Olympiades à Strasbourg, la Région Centre avait affrété un car où près de 45 jeunes titrés au niveau régional avaient pris place. En effet, sur 3 jours, 850 compétiteurs de toute la France et de tous métiers confondus, du paysagiste au maçon en passant par les peintres en bâtiment ou les électriciens,  ont 20 heures pour réaliser une œuvre. En plus avec 75.000 visiteurs, ces épreuves sont une belle vitrine pour les métiers manuels et pour les jeunes.

Le 14 mars, la sélection officielle sera annoncée pour l’équipe nationale qui partira aux Olympiades Internationales au Brésil en août où 18 jeunes de moins de 23 ans se disputeront la médaille d’or  dans la catégorie d’Anthony, Plâtrerie-Construction sèche.

Julien Renard connait effectivement le concours car il est le juge français international dans sa catégorie. En 1997, il avait décroché le titre en or aux Olympiades Internationales, de formation Compagnon de France, et en 2000, a obtenu la prestigieuse médaille de Meilleur Ouvrier de France !

 

« Pour aller au Brésil d’ici août, Anthony devra faire presque 7 semaines de stages intensifs où coach sportif et fitness viendront compléter la cohésion de l’équipe. Effectivement, pour l’entreprise c’est un investissement car Anthony ne sera pas présent sur les chantiers mais ce qui m’a été possible de faire il y a plus de 15 ans, je me dois de lui transmettre et de lui donner cette opportunité. »

Cette valorisation de métiers manuels, trop souvent transformés en «voies de garage», est enfin récompensée, et ça se passe en Vendômois !


Le Saviez-vous ? (A propos des Scouts)

Il existe en France beaucoup de groupes appelés «Scouts». Mais sont-ils vraiment tous pareils ?
En Vendômois, il existe 3 groupes différents proposant chacun un accueil et des activités pour les jeunes.
A Montoire, les « Scouts Unitaires de France ».
A Mondoubleau, les «Scouts d’Europe».
A Vendôme, les «Scouts et Guides de France» (anciennement appelés «Scouts de France»).

Chacun de ces groupes permet aux jeunes de découvrir la vie dans la nature et l’apprentissage à l’autonomie. Ils vivent des aventures au travers des imaginaires. Ils apprennent le travail d’équipe et la vie en communauté. Toutes ces actions sont motivées par les «chefs et cheftaines» (ce sont les animateurs).

Les «Scouts et Guides de France» participent à de nombreux projets en France mais aussi à l’international. Ainsi, les «Compagnons» (la branche aînée 18-21 ans) ont pour projet de partir l’an prochain au Cambodge pour s’occuper d’enfants accueillis en orphelinat. Ceux qui les ont précédés étaient partis en équateur pour participer à la construction de maison sur pilotis pour les sans-abris.

Les «Pionniers» (14-17 ans) sont aussi acteurs de leurs projets. Comme les compagnons, ils les votent en début d’année et ils se donnent les moyens logistiques et financiers pour les mener à bien (ventes de gâteaux, paquets cadeaux dans les magasins à Noël, travaux d’entretien chez des particuliers ou des associations…). Le but étant d’accompagner ces jeunes vers l’autonomie. Leurs derniers camps étaient la surveillance de feux de forêt à Marseille, 200 km en autonomie et en Espagne sur les Chemins de St Jacques de Compostelle, un camp construction d’installation et tentes dans les arbres.
La prochaine fois nous vous parlerons des Scouts et des Louveteaux. Ce sont les branches où apprentissage par le jeu prend tout son sens.

A bientôt, Amicalement Scout


Radio lycée

«Radio Lycée» : la radio éphémère sillonne la région Centre – Val de Loire du 12 janvier au 3 avril 2015.
Le Lycée Ampère de Vendôme l’accueillera du 16 au 20 février 2015.

« Radio Lycée » est une radio citoyenne et de proximité, où tous les sujets chers aux 15-20 ans pourront être abordés sans tabou, sans filtre, mais une radio soucieuse du respect de la personne humaine et de la vie de l’établissement scolaire. Cette radio laissera une grande place aux débats et autres rubriques d’actualité, quant à la musique, là aussi le choix sera fait par les jeunes du lycée avec pour seul impératif, 40% de titres français conformément à la loi en vigueur.

Les élèves du Lycée Ampère ont entièrement « fabriqué » cette radio. De l’affiche à la conception du programme, les élèves ont réalisé un sérieux travail avec le soutien de l’ensemble de la communauté éducative (Proviseur, enseignants, personnel administratif…).

Donner du temps de parole à chaque lycéen !

Née en 2002, l’opération « Radio Lycée », un projet initié et financé par la Région Centre, rencontre un véritable succès auprès des lycéens de la région. Une véritable station radio aux normes professionnelles voyage dans les lycées de la région.

Elle s’installe durant une semaine au sein du lycée, diffusant sur la bande FM, les lycéens en sont les principaux acteurs. Ce projet éducatif a pour objectif de donner du temps de parole aux lycéens. Il est soutenu par la communauté éducative du lycée et accompagné par l’agence MédiaComs, spécialisée dans la radio FM, missionnée dans ce cadre par la Région Centre.

Chaque lycée disposera du matériel professionnel permettant d’émettre dans une fourchette allant de 7h à 22h du lundi au vendredi, avec 7h30 de direct et 7h30 de rediffusion.

Diffusion « en live » sur www.jeunesocentre.fr
Toutes les émissions peuvent s’écouter en direct sur le site de la région: www.jeunesocentre.fr.

Un best of de 4 heures des meilleurs moments et des temps forts de la semaine, est mis en ligne sous forme de podcast (téléchargeable) quelques jours après la semaine de diffusion.


Un club Ismer pour les entrepreneurs

Lors d’une rencontre avec les futurs entrepreneurs, jeudi 11 décembre, à Azé, l’association BGE Ismer a présenté l’ensemble des services mis à leur disposition pour assurer un accompagnement digne de ce nom.

Après la prise de paroles de Jean Remoué, directeur de la structure, Jean-Sébastien Bourgault, conseiller en création/reprise d’entreprises, a précisé l’organisation de cette «boîte à outils» qui s’est enrichie progressivement en quelques années. Avec l’accompagnement physique existant déjà, pour aider les créateurs ou les repreneurs d’entreprises, la BGE Ismer met donc bien en place un système virtuel, mais efficace, qui puisse permettre à chacun de s’informer, de se former, de se rapprocher des autres en s’insérant dans un réseau.

Après le «Réseau-Balise», le «Mael, Mon Accompagnement En Ligne» et le système de financement participatif «mapetiteentreprise.com», voici le BGE Club.
C’est un espace de partage, sinon d’échanges et d’appropriation d’outils utiles au bon lancement, puis au bon fonctionnement, d’une entreprise. De l’idée de créer à la réalisation d’un projet, la BGE Ismer proposera encore des solutions, tel que le coworking, consistant en une mise à disposition collective d’espaces de bureaux sur des temps donnés (un bâtiment à la gare TGV sera bientôt destiné à cette fonction). La centaine de chefs d’entreprise, ou de futurs responsables, présente à la réunion s’est dit satisfaite par ces initiatives et si certains se sont déjà inscrits sur place, beaucoup vont se renseigner directement en ligne.
CRH

BGE Ismer
82 faubourg Chartrain,
41100, Vendôme.

Tél: 02 54 73 68 68. 

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1