Menu

Une rentrée à neuf au collège moréen Louis Pasteur

Une rentrée à neuf au collège moréen Louis Pasteur

La restructuration complète de l’établissement, entreprise il y a deux ans, touche désormais à sa fin et les collégiens ne devraient plus cohabiter avec le chantier dès leur retour de vacances.

 

C’est, en effet, dans sa globalité que le collège Louis Pasteur aura été reconfiguré, nécessitant un investissement de 8,8 millions d’euros du Conseil départemental. Le collège est désormais configuré pour accueillir 400 élèves.

 

Les travaux ont commencé, dès début 2017, par l’installation de structures en préfabriqué afin d’accueillir les élèves pendant la démolition des anciens bâtiments (datant de la création au début des années 60) et la construction d’un nouvel ensemble.

 

Puis, ce fut au tour de la restauration scolaire de connaître une rénovation en profondeur au cours de l’été 2017.

 

Il y a un an, la partie entièrement neuve était mise en service et permettait de libérer l’ancienne aile, conservée mais totalement réhabilitée (dernière phase des travaux).

 

En complément de ces travaux structurels, des aménagements ont été imaginés pour améliorer le quotidien des élèves ainsi que des enseignants : repositionnement de l’infirmerie, de la loge et de l’administration, agrandissement du CDI et du préau, création d’un foyer et d’une salle polyvalente (pouvant accueillir cours de théâtre comme des réunions), réalisation d’un parking sécurisé pour le personnel et les enseignants, réhabilitation du gymnase.

 

Mais, incontestablement, la modification la plus spectaculaire reste l’accès du collège où le parvis et la zone de cheminement pour les élèves ont totalement modifié l’allure générale de l’établissement.

 

Deux ans de travaux, cela signifie, évidemment, bon nombre de désagréments mais aussi de constats de dysfonctionnements. Mais, tout cela touche à sa fin et la prochaine rentrée officielle se fera dans un établissement flambant neuf !


À lire également

Le service civique, une chance pour l’emploi

Plutôt réconfortant d’entendre de la part du préfet de Loir-et-Cher, Jean-Pierre Condemine, que le service civique ne s’adresse pas qu’aux

Première pierre au collège Louis Pasteur de Morée

Le chantier de 8,8 millions d’euros sera terminé à la fin 2018   D’ici 2021, tous les collèges de Loir-et-Cher

Le lycée agricole sème ses graines franco-portugaises

Professeur à l’université des Açores, section agricole, au Portugal, Joachim Moreira était l’invité du lycée agricole de Vendôme. L’occasion pour

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X