Menu

Les 20 ans du Pays Calaisien

Les 20 ans du Pays Calaisien

Avec quatre spectacles offerts aux Calaisiens et aux visiteurs, les festivités avaient commencé dès le mois de mars. Elles se sont poursuivies avec deux belles prestations circassiennes, fin mai, à Saint-Calais et à Bessé. En 2015, la Communauté de communes du Pays Calaisien fête ses 20 ans.

A Saint-Calais, samedi 30 mai, sur la place ensoleillée de l’Hôtel de ville, les artistes sont déjà en pleine répétition en ce début d’après-midi. Venus de Bourgogne pour l’occasion, Valère et Stéphane, de la compagnie Les Acrobates amoureux, s’échauffent.

«Nous présentons un spectacle muet, Home Sweet Home, où un couple se met en scène autour d’une machine à laver.»
Issus des arts circassiens, ils se défendent toutefois d’être des clowns. Stéphane, cheveux gominés et queue de cheval, explique : «Pendant 45 minutes, l’histoire de ce couple est prétexte aux jongleries, acrobaties et numéros de magie. C’est plutôt du cirque théâtral avec une bande son musicale.»

A 13h30, Jean-Loup Harmand, le président de la Communauté de communes, est déjà sur place et s’entretient avec les artistes. De nombreuses familles avec enfants, mais aussi quelques retraités, se pressent devant l’estrade toilée aux couleurs anis et crème. Pour l’occasion, la place a été barriérée et les terrasses de l’Hôtel de France ou du Café de Paris sont de sortie. Certains spectateurs s’installent tout près de la scène, les enfants assis sagement s’impatientent. D’autres se placent sur les bancs, plus en retrait. Un accès facilité aux personnes à mobilité réduite permet à quatre personnes en fauteuil d’apprécier aussi le spectacle.

A 14 heures, un animateur annonce au micro l’arrivée des artistes. Et c’est parti pour un show décoiffant où s’enchaînent les numéros pour une prestation originale et décalée, réglée au millimètre. Stéphane change une lampe à quatre mètres de hauteur, sous les yeux émerveillés des spectateurs. Valère, elle, disparaît dans la machine à laver qui tourne après y avoir introduit de la lessive ! Rires, commentaires admiratifs et applaudissements en continu à chaque numéro, achevé par une demande en mariage, façon années 50, avec une voix off à la Gabin dans «Quai des brumes». Des enfants jettent leurs doudous en l’air pour féliciter les artistes, lesquels remercient la ville pour son accueil et annoncent le spectacle à suivre à Bessé. Pour Noémie, 10 ans, venue de Savigny-sur Braye avec ses parents et son petit frère de 2 ans : «C’était génial ! Surtout quand ils étaient en hauteur…» Pour tout ce petit monde, la fête se poursuivra du côté de la foire et de ses manèges, installée à côté de l’hôpital, sur le parking de la future Maison de santé.

Du cirque au château de Courtanvaux

Autre spectacle, autre ambiance. Cette fois à Bessé, à 16h30, dans le cadre idyllique du château de Courtanvaux, et toujours sous le soleil. Dans le parc du château, c’est au tour de «L’Haltéro Circus Show», du Cirque d’Anges heureux, de faire son numéro. Encore plus de monde, sans doute attiré par le cadre enchanteur, assis sur la pelouse ou sur les bancs et les chaises installées pour les plus âgés.

«Pour les 20 ans, nous souhaitions offrir aux habitants du Pays Calaisien un spectacle intergénérationnel et le cirque s’y prête tout à fait», se réjouit Arlette Tabarand, en charge de la culture au sein de la Communauté de communes.

Au programme : l’infatigable Monsieur Pin’s dirige un cirque dont il est le seul artiste. Crise oblige, pour présenter son nouveau show, il prend une stagiaire pleine de bonne volonté, mais un peu paumée… Ce qui va engendrer quiproquos et situations cocasses, avec des tours de force impressionnants, tout en muscle et en puissance. Un spectacle burlesque tout public qui a enchanté petits et grands.

st-calais-les-20-ans-photo-2Les Acrobates amoureux font le show à Saint-Calais

A 18 heures, c’est la chorale Emichante, de l’École de musique intercommunale (Emi) des Vallées de la Braye et de l’Anille, qui s’est chargée de clore les réjouissances. Invitée à se produire en janvier dernier à New York, dans la prestigieuse salle du Carnegie Hall, elle a de nouveau démontré tout son talent et la force de son répertoire.
Une journée de festivités dont se rappelleront longtemps les Calaisiens, bercés entre le rire et l’émotion, pour célébrer l’anniversaire d’un territoire en plein développement et promis à un bel avenir.

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Vendôme ouvre ses ailes au regard des touristes

En mai, un étrange oiseau a survolé longuement les sites emblématiques de la villle : l’hôtel de Ville, la place Saint-Martin

Voyage au coeur d’un côlon géant bientôt en Loir-et-Cher !

Cette année, la campagne médiatique de l’INCa (Institut National contre le Cancer) est programmé courant avril, période durant laquelle le

Les croisades du père Labbé

A Vendôme, il est connu comme le loup blanc ou comme la bête noire, c’est selon. Logement, banque, consommation, bénévole

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X