Menu

« J’ai attendu sept ans pour avoir Tommy Emmanuel… »

« J’ai attendu sept ans pour avoir Tommy Emmanuel… »

Six cent trente-sept artistes, 42 pays et 78 musiciens de la région sur la scène vendômoise, c’est le beau bilan affiché par le Festival international de guitare de Vendôme. Pour cette 21e édition, dix artistes et formations, venus de France, de Suisse, d’Argentine, d’Italie ou du Portugal, investiront le Minotaure. Des virtuoses burlesques d’Olé Comedy au jazz manouche des Doigts de l’Homme, en passant par le répertoire classique de Michel Sadanowsky ou le mythique jazzman Romane. Cristobal Pazmino, le directeur artistique du festival, nous livre les coulisses de l’événement.

 

Quels sont vos critères de sélection pour arrêter votre programmation ?


Festival international de guitare de Vendôme ; Festival international de guitareComment contactez-vous les artistes ?

C’est une mécanique immuable. Je vise trois niveaux. D’abord une tête d’affiche, ensuite un mélange d’artistes à dimension internationale et nationale, enfin des musiciens locaux, du département ou de la région.

 

D’une part, dans le cadre de mon activité de guitariste, je suis amené à participer à de nombreux festivals, concerts et autres événements musicaux. J’y fais des rencontres, des découvertes. Selon moi, voir un artiste sur scène est le meilleur moyen de juger de ses qualités et de l’opportunité de le programmer. Il faut aussi respecter un certain équilibre entre les genres afin d’apporter au public une richesse et un vrai choix.

 

D’autre part, je contacte les agents des artistes pour m’assurer de leur disponibilité. C’est parfois compliqué… Par exemple, il m’a fallu sept ans pour avoir Tommy Emmanuel en tête d’affiche sur le festival ! Surbooké, il n’a même pas pu dormir à Vendôme et s’est envolé dans la nuit pour Hambourg, en Allemagne, où il jouait le lendemain. Avoir des musiciens de cette qualité-là à Vendôme, c’est exceptionnel. C’est aussi une preuve de la notoriété du festival qui a acquis au fil du temps et grâce au bouche à oreille une réputation incontournable au sein de la profession. Je rappelle que nous avons un budget dix fois inférieur à d’autres festival du même genre en France. Pourtant, certains artistes, pour se valoriser, n’hésitent pas à déclarer sur leur site avoir participé au Festival de Vendôme… même si on ne les a jamais vus !

 

Votre coup de cœur pour cette 21e édition ?

Assurément Olé Comedy, un mélange de virtuosité et de drôlerie. On les a découverts dans une émission de Patrick Sébastien où ils ont livré un show époustouflant. De très grands musiciens qui combinent guitares et spectacle visuel (1).

 

L’artiste que vous rêveriez d’avoir en tête d’affiche ?

Nous avons déjà eu les plus grands noms : Biréli Lagrène, Tommy Emmanuel, Yamandu Costa ou encore Stochelo Rosenberg… Mais ce qui serait extraordinaire, ce serait de tous les réunir sur la même scène !

 

Et la place des artistes locaux sur le festival ?

Il y a une forte demande des musiciens de la région pour participer à l’événement. Je m’attache à les programmer autant que possible. Par exemple, nous avons sollicité les élèves du Conservatoire de Tours. Une belle manière de découvrir et de mettre en valeur les talents de demain et du territoire. Qui sait ? Des guitaristes que l’on retrouvera peut-être un jour en tête d’affiche du festival…

(1) La vidéo de leur passage à l’émission est disponible sur YouTube.

 

Dimanche 1er juillet, 16h30, concert d’ouverture, au 3e Volume – Le Minotaure,
à Vendôme

QUATUOR PORTUGAL
Musique du Portugal
ANASTAZÖR TRIO
Jazz manouche

 

Mercredi 4 juillet, 20h30, au 3e Volume – Le Minotaure,
à Vendôme

MICHEL SADANOWSKY
Hommage à Brassens – Classique
PATAGONIA TRIO
Folklore d’Argentine

 

Jeudi 5 juillet, 20h30, au 3e Volume – Le Minotaure,
à Vendôme

CHANSON D’OCCASION
Chanson française
QUARTET SE.GO.VI.O
Musique d’Italie

 

Vendredi 6 juillet, 20h30, le Théâtre – Le Minotaure,
à Vendôme

LES DOIGTS DE L’HOMME
Jazz manouche
OLé COMEDY
Guitare et humour

 

Samedi 7 juillet, 20h30, concert de clôture, le Théâtre – Le Minotaure,
à Vendôme

GENEVA GUITAR GANG
Jazz – Suisse
ROMANE ET ERIC BOUVELLE
QUINTET
Jazz manouche – Musette

 

ET AUSSI…

Du lundi 2 au vendredi 6 juillet, de 10h à 17h, animé par Norberto Pedreira, compositeur et concertiste argentin.

 

Stage de guitare au Campus de Monceau Assurances

Expo Lutherie

 

BILLETTERIE : 57 rue du Change – 41100 Vendôme –  Tél. 02 18 10 44 35
Programmation détaillée et billetterie en ligne : www.vendomeguitarfest.com

Imprimer en pdfImprimer cet article
Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Festival Essertinages 2015

Du vendredi 3 au samedi 4 juillet, au Hameau de l’Essert, 4e édition du Festival Essertinages. Musique. Programmation musicale éclectique.

Dimanche 19 avril : Portes ouvertes «Bienvenue à la ferme»

Pour la neuvième édition, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme vous invitent à découvrir les fermes du Loir-et-Cher

18e Festival International de Guitare de Vendôme du 18 au 25 juillet

A l’aune de dix-huit années de programmation internationale, Guitares au Gré du Loir se réjouit de la venue au Minotaure

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X