Menu

Le grand défi «nature» de Mazangé

Le grand défi «nature» de Mazangé

C’est une première en Loir-et-Cher. Sur une durée de 24 heures et sur un territoire délimité, il faudra relever un défi nature : Répertorier 410 espèces vivantes le temps d’un week-end avec Perche Nature.

 

Perche Nature ; natureAux commandes de cette manifestation, l’association Perche Nature, en collaboration avec Objectif 41, la Société d’histoire naturelle de Loir-et-Cher et l’Association sportive et culturelle de Mazangé. Et l’objectif est d’envergure. S’attacher à répertorier au moins 410 espèces vivantes sur la commune de Mazangé, dans la vallée du Boulon.

 

C’est un véritable défi que veut relever Perche Nature : «Le Défi biodiversité 410, c’est un peu à la manière d’une chasse aux œufs de Pâques, le but étant de trouver le plus d’espèces de flore, de faune et de champignons sur un même secteur», détaille Thibault, membre de Perche Nature. Un programme riche autour de six animations sur ces deux journées, toujours par petits groupes avec des animateurs bénévoles pour définir les espèces qui seront retrouvées. Même si la majorité des animations se feront à l’extérieur, le long de la vallée du Boulon, la salle des fêtes de Mazangé sera réquisitionnée pour ce week-end pour l’identification de pelotes de réjections des rapaces nocturnes, les stands associatifs, la projection de photographies naturalistes et le décompte en temps réel des espèces rencontrées.

 

Et Mazangé n’a pas été choisie par hasard. Car en plus d’offrir une diversité d’espèces étonnantes, la commune réalise au long de cette année un inventaire complet de sa biodiversité, toujours sous la houlette de Perche Nature. «En plus de répertorier les espèces, cette manifestation veut permettre tout simplement de faire prendre conscience que nous sommes entourés d’espèces vivantes et qu’elles sont primordiales dans notre écosystème. Tant pour la production alimentaire mais également dans la production de médicaments, pour l’industrie, la recherche scientifique et le tourisme», poursuit Thibault. Cette biodiversité recherchée peut être rare ou exceptionnelle, mais est aussi essentiellement ordinaire. Celle que l’on retrouve dans nos jardins, qui vit dans les bois ou les prairies, qui sort la nuit dans les centres-bourgs. Relèverez-vous le défi ?

 

Du samedi 9 à 14h au dimanche 10 juin à 14h, salle communale de Mazangé pour le point de rassemblement.

Le samedi :
• «Fleurs et fougères au gué Vauracon», 14h-16h. Plantes et Insectes à partir de la ravine de Vauracon jusqu’au gué du Boulon.
• «Les oiseaux de Mazangé», 16h-18h. Petites bêtes de l’eau, ornithologie, à proximité du bois Vauracuneau.
• A 18h, inauguration de l’événement dans la salle des fêtes.
• «Chauves-souris et papillons de nuit», 21h-24h. Chiroptères et papillons de nuit au gué Vauracon.

 

Le dimanche :
• «Les chants d’oiseaux à l’aube» 6h30-8h30. Ornithologie
• «Les orchidées des Pelouses calcaires», 8h30-10h30. Pelouse calcaire (Insectes et botanique) à Bois Loiseau (Thoré-La-Rochette).
• «Faune et flore urbaine» 11h-13h. Sortie de clôture.
Un livret mettant en valeur la biodiversité locale sera distribué aux participants.
Maison Consigny – 41170 MONDOUBLEAU
Tél : 02.54.80.11.05 – perche.nature@wanadoo.fr

Imprimer en pdfImprimer cet article

À lire également

1000 Goldwing vrombissent dans Vendôme

Lors du week-end de l’Ascension, plus de 1000 motos Goldwing, la Rolls Royce de chez Honda, paraderont à Vendôme.  

Ouverture de la pêche du brochet

Les brochets n’ont qu’à bien se tenir. Le mercredi 1er mai, c’est l’ouverture ! Il sera donc possible de pêcher

Les fables de La Fontaine au château de Cheverny

Jusqu’au 23 juin 2018, le château de Cheverny accueille les fables de La Fontaine en briques les LEGO®   Pour

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X