Menu

« Les Maudits Français » en concert

« Les Maudits Français » en concert

Le concert d’ouverture de Musikenfête à Montoire aura lieu dimanche 10 mars, à 17 heures. Il sera consacré aux chants et musiques traditionnels de Louisiane et d’Irlande, par un quatuor orléanais bien connu en Région Centre et au-delà, « Les Maudits Français ».

 

Les Maudits Français ; Musikenfête ; MontoireDes six recoins de l’hexagone aux quatre coins de la planète, les « Maudits Français » ont parcouru les mers et les océans, les montagnes et les vallées, les veillées et les cabarets pour vous rapporter une pleine cargaison de chansons françaises.

 

Un concert avec « Maudits Français » c’est une invitation au voyage entre Louisiane, Québec, France, Bretagne, Irlande et plus si affinités ! C’est aussi et surtout une expérience interactive, une invitation à chanter des refrains connus et moins connus et à «swinguer la bacaisse dans l’fond d’la boîte à bois» dans une ambiance festive et conviviale digne d’une veillée québécoise ou d’un pub irlandais. A répondre, à boire ou à reprendre, dans la langue de Gilles Vigneault, Zachary Richard ou Renaud, usant et abusant à dessein du répertoire franco-français, à coup sûr ces « Maudits Français » vont vous faire chanter !

 

Entrée : 10 € ; enfants 7 €. Réservation conseillée au 02 54 85 28 95.
Dimanche 10 mars, 17h, Musikenfête, Montoire, quartier Marescot.


À lire également

«Laissez les Bons Temps Rouler.. !»

Cinq des meilleures formations Françaises de musique Country-Cajun sont déjà annoncées les 6 et 7 mai 2016 à la Salle

L’Académie Lyrique présente «L’or du Rhin»

Après avoir célébré le bicentenaire de la naissance de Richard Wagner en 2013 avec « la Walkyrie », l’Académie Lyrique souhaite poursuivre

Camille a aimé et vous fait partager

La chronique littéraire de Camille   «C’est la rentrée ! Une étape importante pour les enfants, d’autant plus pour les

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X