Menu

Charles, l’histoire d’une transition de Laurent Muratet

« C’est l’histoire d’une génération qui souffre, ouvre les yeux, prend conscience et décide de changer le monde, sans grands discours mais par de beaux actes, simples et forts. » Christophe André

livres-charlesCharles, jeune cadre trentenaire, vit une crise existentielle : sa vie ne lui semble plus en accord avec ses valeurs. Asphyxié par le corporatisme et la société de consommation, il change radicalement son existence.

L’histoire de Charles, c’est d’abord celle d’une prise de conscience personnelle.
Cette crise salutaire va lui permettre de revisiter ses besoins et sa vie en profondeur. C’est aussi un réveil qui s’adresse à chacun d’entre nous. S’iI concerne bien notre vie intérieure, il questionne nos vies et notre société afin de les orienter vers plus de sens.

L’auteur signe également en conclusion du roman un appel à l’action pour un nouveau monde en marche. Un témoignage qui nous interpelle sur le passage à des actes concrets. Un livre où la fiction soutient une réflexion sociétale, pour une transition personnelle et collective.

Laurent Muratet signe ici son premier roman après avoir été co-auteur d’un premier livre et d’un documentaire intitulé «Un nouveau monde en marche sur la Non Violence avec entre autres Christophe André, Pierre Rabhi, Jean-Marie Pelt, Matthieu Ricard et Stéphane Hessel.
Laurent Muratet est fondateur de l’entreprise Terravita Project et de l’association «Un nouveau monde en marche». Il s’intéresse tout particulièrement aux enjeux liés à la nature, à l’alimentation et à l’homme et aux solutions pour construire un modèle durable pour tous.

«Charles, l’histoire d’une transition», 12×22 cm – 13 €

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le Damier en assemblée

 A l’ancienne école Francis Breteau, le Damier Vendômois était réuni autour de sa Présidente Annick Le Gal, de son trésorier

Les promenades gourmandes remettent le couvert

 Difficiles de passer devant sans les voir. A la sortie de Montoire, à l’entrée de Fontaine-les-Coteaux et en d’autres lieux,

Le Coudray fait son cinéma

 Les 17 et 18 juin, l’association Au village sans prétention a réuni longs et courts-métrages pour la 2e édition de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X