Menu

Du jardin à l’assiette, un livret qui illustre de belles rencontres

Du jardin à l’assiette, un livret qui illustre de belles rencontres

livre-du-jardin-a-assietteSortie prévue le 4 juin en avant première lors de la conférence à la Ville aux Clercs de Jean-Pierre Corbeau, sociologue du goût, professeur à l’Université de Tours, ce livret de 32 pages retrace finalement l’histoire inter-générationnelle illustrée par le personnage de Bobo la Terre.

Un projet qui a pu être mené grâce au Syndicat Mixte du Pays Vendômois et des fonds européens et qui rassemble les enfants des écoles ou des Centres de Loisirs et les résidents de maisons de retraite du Vendômois.

Sur le thème des jardins et donc du goût des légumes d’antan, réfléchir à la notion intergénérationnelle c’est  se faire rencontrer des générations différentes, la jeunesse et le quatrième âge où solidarité, partage, transmission, autant de mots symboles de lien social, portent le concept d’espoir. Les ateliers organisés toujours conjointement entre les écoles et les EHPAD des communes de Saint Amand, Selommes, Droué, La Ville aux Clercs et Morée ont démontré que ces actions n’étaient pas simplement des mots mais du concret.

Le livret «Du jardin à l’assiette» est construit comme un cahier avec de gros carreaux et une marge, à la typographie cursive.

«Les enfants curieux, voulaient tout savoir sur la vie d’antan. les ainés, qui s’ennuyaient un peu, avaient envie de transmettre et de partager leurs souvenirs» décrit Séverine Dunrin, médecin coordonnateur des EHPAD.

Pour réussir cette mission, Nadège Huguet, animatrice du goût accompagna ces ateliers et récolta ainsi les recettes de famille et leur transmission de générations en générations. Faisant découvrir aux enfants grâce à l’aide des personnes âgées sous forme d’ateliers, la cuisine d’autrefois. Tous furent mis à l’épreuve, les animateurs, les instituteurs et les cuisiniers des maisons de retraite.

Pour relier ces ateliers du goûts, Etienne Moncus et Gaëlle Flenner, éducateurs de l’environnement à la Maison Botanique de Boursay réunirent par petits groupes des enfants et retraités pour parler des jardins, des astuces pour voir grandir ces fruits et légules. Ils construisirent même ensemble des mangeoirs à oiseaux, chaque enfant partageant avec une personne âgée son savoir, sa dextérité.

«Une complicité s’installait. Souvent la personne âgée est assise ou en fauteuil roulant et l’enfant est à la même hauteur qu’elle. C’est important, les yeux dans les yeux et ça n’a pas de prix» souligne Séverine.

Lors de la chasse aux oeufs, les enfants ramenaient le butin aux personnes du quatrième âge qui avaient le rôle de garder le précieux trésor, eux gambadaient partout. Une complicité s’est installée. Les ateliers sont faits pour ça, passer un bon moment ensemble !

La partie communication c’est Alain Bigot et Bernard Le Reun, le tamdem Bobo la Terre qui s’en sont chargés.

«On a travaillé sur les synthèses des ateliers. Bobo la Terre associé au projet raconte cette histoire fabuleuse, et que le résultat soit un souvenir que l’on garde avec 32 pages d’illustrations originales en y glissant de l’humour, des recettes ancestrales, toutes testées et des astuces au jardin» complète Alain.

C’est peut être aussi une façon de mieux manger en préparant ses propres plats, car toutes les recettes sont simples à faire  et économiques comme le miraculeux pot au feu, plat qui permet de réutiliser le bouillon comme soupe et le reste de la viande comme hachis parmentier !

Ce livret a aussi reçu le soutien de partenaires comme le Crédit Mutuel de Vendôme, Mondoubleau et Oucques ainsi que les ambulances 41 et les ambulances Mongé, 3 partenaires indispensables à la sortie du livret, vendu 2€ dans les maisons de retraite et les écoles. L’argent récolté ira directement dans les associations au sein de ces établissements que ce soit les EHPAD comme les coopératives scolaires.

Le projet de s’arrête pas là car avec le domaine de Chaumont, un partenariat s’est créé et qu’une réflexion sur les jardins de soins au sein des maisons de retraite pouvait aller beaucoup plus loin. Hervé Bertrix et Fabienne Peyron, tous deux paysagistes, ont proposé un schéma de jardin qui dans chaque maison de retraite pourrait servir de relais entre l’école et les EHPAD. Car effectivement, les jardins des écoles manquent parfois de bras pendant les vacances. Ce qui a été semé, peut parfois ne jamais pousser. Avec cette relation intergénérationnelle, les enfants retrouveraient leur jardin parfaitement entretenu, et ce qu’ils auraient semé, ils en verraient le fruit… Une belle idée entre d’autres, à laquelle chacun réfléchit après le succès de cette expérience vécue entre générations opposées, expérience partagée dans ce livret de 32 pages.

«Du Jardin à l’assiette» – 32 pages – en vente dès le 4 juin à la Ville aux Clercs puis dans toutes les écoles et les EHPAD de La Ville aux Clercs, Morée, Droué, Selommes et St Amand Longpré – Egalement en vente au Crédit Mutuel et aux Ambulances Mongé et les Ambulances 41.      

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Les artistes s’exposent pour leurs 30 ans

 Du 22 décembre au 1er janvier prochain, l’Association des Artistes de la Vallée du Loir (AAVL)  fête ses 30 ans

Rando Roller Vendômoise

 Paris, Londres, Berlin, Sidney, depuis plus de quinze ans, les randos-rollers font bouger les villes. En France le site REL

Comment s’occuper pendant les vacances ?

 Cliquez ici pour découvrir une suggestion d’activités Retrouvez les activités de la Maison Botanique Les animations de Néovent à Villiers

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X