Menu

Philippe Cerfeuillet cuisine sa propre pêche au piano…

Philippe Cerfeuillet cuisine sa propre pêche au piano…

Cuisinier et/ou écrivain, Philippe Cerfeuillet, Loir-et-Chérien, manie aussi bien le fouet culinaire que la plume d’acier pour graver dans deux livres ses dernières recettes.

Pas n’importe lesquelles car, là, il s’agit de marier les plaisirs d’une passion, la pêche, qu’elle soit en mer ou en rivière-étang, à sa propre culture et pratique de la cuisine. Pas question d’aller acheter, sur un étal, un morceau de cabillaud ou une tanche, encore moins une vieille, un muge, un silure ou une perche. Il faut patienter, aller taquiner et chercher le produit, ce qui accentue la joie de la dégustation à venir. En expliquant à ses amis ou convives invités les différentes péripéties qui ont mené le poisson du fil de l’eau, douce ou salée, à l’assiette…Quitte à en rajouter sur les difficultés colossales à extraire la prise de l’eau, un peu à la Raimu, pour corser la dégustation.

Les éditions Ouest-France, qui ont édité ces deux ouvrages illustrés photographiquement par Sébastien Merdrignac, proposent 32 recettes pour les hôtes des rivières et/ou étangs (le lieu idéal dans nos régions…) et autant pour les pensionnaires de la mer ou de l’océan. Il faudra tout de même ajouter, pour la mer, les frais de route vers les côtes de France bien loin du Loir-et-Cher. La partie «mer» sera donc un livre à emporter en vacances ou à offrir pour les RTT et autres congés payés, sans oublier d’y adjoindre du fromage de chèvre de nos régions, ne serait-ce que pour réussir, parfaitement, la brandade de merlu au fromage caprin…

Comme dans les menus, il y a pour le prix des livres, un top à ne pas dépasser. Le seuil de lecture étant fixé à 10 euros, la cuisine de la pêche en mer ou en rivière/étang a été fixée, au cours du papier à la dernière bourse connue, à 9,90 euros l’exemplaire, avec sel, poivre, épices et herbes, certes, mais sans le coup de main. Tout le monde n’est pas ambidextre ou même «tridextre» comme Philippe Cerfeuillet, au piano, à l’écriture et, même, aux dédicaces, depuis que ses deux derniers ouvrages sont sortis des presses…

Richard MULSANS

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

«Errance nocturne» 1ère exposition à Pezou jusqu’au 30 octobre

 La municipalité de Pezou invite à s’évader grâce à ces photographies réalisées principalement dans la vallée du Loir. Donner vie

Recherche comédiens !

 Pour un tournage de trois jours, fin août (dates à définir entre le 21 et le 31 août), à Saint

Charles Verrier par Mgr Philippe Verrier

 Le souvenir de Charles Verrier (1885-1944) a marqué durablement le Vendômois. Cavalier, chasseur d’Afrique, il participe aux combats des mois

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X