Menu

«Une vie après l’autre» le coup de cœur littéraire de la Maison de la Presse à Vendôme

Février 1910, Sylvia Todd s’apprête à mettre au monde son 3e enfant. Ursula naît et meurt aussitôt, asphyxiée par son cordon. Pourtant, c’est bien elle le personnage central de cette histoire à rebondissements, car si elle meurt, elle renaîtra autant de fois que le désire sa créatrice, Kate Atkinson.

Véritable marionnettiste, l’auteure tue son héroïne pour mieux la faire revivre. Ursula traverse ainsi une partie du XXe siècle et entremêle ses destins à celui de ses contemporains. Car ses chances qui lui sont données et dont elle n’a évidemment pas conscience, vont toutefois influer sur son comportement et le cours de l’Histoire.
Au fil des vies qui se succèdent, Ursula développe un sixième sens et pressent les dangers qui l’auront fait disparaître les fois précédentes.
Kate Atkinson signe un roman complexe et fascinant, on est tout autant happé par cette histoire de mort et de retour à la vie, que frappé par la prouesse littéraire.
Un roman qui marque les esprits.

«Une vie après l’autre»
de Kate Atkinson
Edition Grasset
525 pages, 22.50€

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Sept hommes pour 7 000 fleurs à Montoire

 Ils sont sept pour embellir et fleurir les massifs, parterres et suspensions des places, pont, centre-ville, gare et camping… Au

Green Daddy

 L’escale Sonore , Carla Production et l’Alcazar Bar présentent Green Daddy .   Le projet consiste à réunir des acteurs locaux

S’il te plaît, dessine-moi un silex…

 Il a connu le linotype, le papier couché, le montage à la main, Alain Orthlieb, graphiste-illustrateur, s’est reconverti à l’écriture

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X