Menu

Villerable, un village se penche sur son passé

Villerable, un village se penche sur son passé

En un demi-siècle, les villages du Vendômois ont connu les plus grands bouleversements de leur histoire : composition de la population, vie économique, mentalités, tout n’a été que révolutions et changements brutaux ; sous le même nom, le village ne couvre plus les mêmes réalités qu’en 1960. D’où l’urgence d’interroger les derniers survivants d’un monde rural traditionnel, désormais en voie de disparition : c’est ce qu’a fait Gérard Marmion à Villerable, village où il avait ses attaches depuis l’enfance.

Mais cette commune est aussi une des plus riches du Vendômois en vestiges mégalithiques et pour en montrer l’importance, il a été fait appel au préhistorien Jackie Despriée dont la compétence est reconnue au-delà même de nos frontières. Jean-Jacques Loisel a contribué à l’étude des périodes historiques.
En cette année de célébration du centenaire de la guerre de 14-18, c’était aussi l’occasion, à travers l’exemple de Villerable, de mettre en évidence de nouvelles méthodes pour traiter la question complexe des « morts pour la France » dans chaque commune. Alain Gauthier a accepté de se consacrer à cette étude. Et Villerable présente une originalité : avoir accueilli en France, dès 1916, l’unique école britannique de formation de pilotes.
Un village ne croise qu’exceptionnellement l’opportunité de présenter et de préciser son passé. Tout a été fait pour qu’à Villerable, cette chance soit saisie au mieux.

Caractéristiques : env. 368 pages + 12 pages couleur.
Format 17×23 cm. Couverture quadri. Iconographie abondante et en partie inédite.
Prix à la souscription jusqu’au 31 octobre, 18€
+ 4€ de frais de port/exemplaire
Prix de vente public, à partir du 1er novembre 2014 : 25€
(+4€ de frais de port/exemplaire)

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Liberté, sexualités, égalité

 Pour la première fois, un appel unitaire à la grève est lancé pour que le 8 mars, journée de la

Le poète et les deux reines, un été britannique à la Possonnière

 La saison 2018 des « Rendez-vous de la Possonnière » s’ouvre sur une fête. Et la suite du programme s’annonce

«Joyeux Bordel» Tactiques, Principes et Théories pour faire la Révolution

 Andrew Boyd Dave Oswald Mitchell « Résister c’est créer. Créer c’est résister! » Si vous espérez un monde plus beau, plus juste,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X