Sorties et loisirsMusique et concerts

Loriane Llorca, à l’orgue de Saint-Calais (72)

Samedi 4 juin, à 20h30

En septembre 2019, Philippe Lefebvre, titulaire de l’orgue de Notre-Dame de Paris, donnait un récital exceptionnel à Saint-Calais à l’invitation de l’organiste Michel Iratçabal auquel le liait une vieille amitié. C’est à cette occasion qu’il avait recommandé aux membres de l’association « Les Amis de l’orgue de Saint-Calais », une jeune organiste, Loriane Llorca. Projet retardé pour cause de résidence aux Etats-Unis de la jeune musicienne et en raison de la pandémie, mais qui va enfin voir sa réalisation en juin !

Ce sera l’occasion pour l’association calaisienne de poursuivre la mise en lumière d’une génération de jeunes femmes organistes particulièrement brillantes que Loreto Aramendi avait inaugurée en septembre.

Que dire de Loriane Llorca ? Elle débute ses études musicales au Conservatoire de Pau par le piano puis l’orgue avec Jesus Martin-Móro. Elle rentre au Conservatoire de Toulouse dans les classes de Stéphane Bois, Michel Bouvard et Jan Willem Jansen, abordant le clavecin avec ce dernier et le pianoforte avec Yasuko Uyama-Bouvard.

Titulaire d’une Licence de Musicologie de la Sorbonne, elle allie en tant que musicienne, théorie et pratique, tradition et modernité, complémentarités indispensables pour cette jeune artiste. Elle s’attache à défendre une variété importante d’œuvres mettant en avant la richesse musicale de l’orgue. Elle obtient en juin 2015 son prix d’orgue mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury, entre en 2016 dans les classes d’Olivier Latry et Michel Bouvard au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et est soutenue par la Fondation de France-Ustaritz, la Fondation Meyer, la Fondation Tarrazi et l’Or du Rhin.

Elle obtient en 2017 le Grand Prix et le Prix du public du Concours International Jean-Louis Florentz, sous l’égide de l’Académie des Beaux-Arts – Institut de France. En 2018 elle devient la première étudiante-organiste du CNSM de Paris en résidence en temps qu’organiste soliste et continuiste auprès de la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles et est pour l’année 2019-2020 ‘’ Young Artist in Residence ‘’ à la Cathédrale Saint-Louis King of France de La Nouvelle Orléans aux Etats-Unis.

Invitée des grands festivals, elle s’est ainsi produite en France et en Europe auprès de solistes et de grands ensembles comme l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Paris sous la direction de Daniel Harding ou Tugan Sokhiev.

A l’heure où nous la présentons aux lecteurs, Loriane Llorca n’a pas encore fixé définitivement son programme. Mais nul doute qu’elle saura l’adapter au caractère à la fois classique et original de l’orgue historique de Saint-Calais. Pour une complète communion avec le public, les concerts d’orgue sont filmés à la tribune et retransmis en direct dans la nef, sur grand écran.

L’entrée est gratuite mais l’association sollicite une libre participation du public afin d’assurer les frais du concert : cachet, déplacements, publicité…

Renseignements : secretariat.orguesc@yahoo.com / Tel: 06 33 69 89 78

 

Un patrimoine à découvrir

À l’occasion du JOUR DE L’ORGUE, « Les Amis de l’orgue de Saint-Calais » proposent une idée de visite originale : découvrir, ou mieux connaître, l’un des joyaux du riche patrimoine calaisien, l’orgue historique de l’église Notre Dame.

Dissimulé aux regards des fidèles et des touristes dans un très beau buffet du XVIIe siècle, l’instrument témoigne d’une longue histoire qui sera évoquée par l’organiste Michel Iratçabal. À partir de 16h, les visiteurs pourront entendre explications et illustrations musicales. Ils auront également la possibilité de monter à la tribune par petits groupes (prévoir des chaussures adaptées à un escalier raide et très étroit) pour mieux comprendre et apprécier les particularités sonores et esthétiques de cet instrument.

L’orgue de Saint-Calais, dimanche 8 mai, 16h-18h. Entrée libre. Contact : Michel Iratçabal / Tel : 06 33 69 89 78

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X