Menu

Micromégas ou la belle philosophie de la performance

Micromégas ou la belle philosophie de la performance

L’organisation d’une telle manifestation artistique est déjà une performance en soi. Du 6 au 21 octobre, sous l’égide de l’association d’é(co)tone, se tiendra Micromégas, festival dédié à la performance et au geste artistique en direct.

 

Le point d’orgue du festival sera la présence de Hong Shin, un artiste venu tout spécialement de Chine pour présenter aux visiteurs son travail sur la calligraphie et la peinture. Ses travaux sont publiés dans une trentaine de revues chinoises. Créations sonores, sculptures, dessins, peintures, danse en impro, poésie et musique sont, entre autres, au cahier des charges de Micromégas 2018, qui, cette année, prendra le temps et s’installera deux semaines pleines sur le territoire. Car le festival s’était déjà tenu sur des temps courts, sur un après-midi lors de précédentes éditions. Des lieux patrimoniaux comme La Chapelle Saint-Jacques, ou privés, comme la Fabrique du Docteur Faton ou l’atelier de Jean-Pierre Renard, à Villiers, accueilleront les artistes pour un temps unique, où l’art éphémère viendra nourrir l’imaginaire et la mémoire des festivaliers.

 

Calligraphie et déforestation

MicromégasMais si la perspective est belle, l’organisation et le montage d’un tel événement nécessitent des bras et du carburant. Un appel à bénévoles et à financement est donc lancé pour parfaire le tableau. Accueil du public ou hébergement des artistes, vidéastes et photographes pour immortaliser les performances, installation technique sur les lieux de programmation et quelques euros pour, démarche noble et de plus en plus rare, rémunérer les performeurs et couvrir également les frais de communication inhérents à une manifestation de cette ampleur. Les artistes sont Vendômois, Tourangeaux ou d’ailleurs et la vocation d’é(co)tone, outre la promotion des arts actuels, est bel et bien de les accompagner dans leurs parcours et de favoriser leurs projets. « Nous misons beaucoup sur le collectif et la mutualisation », explique Marie-Laure Rocher, à la tête de l’association et commissaire sur Micromégas. Des partenariats ont ainsi été montés pour la mise à disposition de locaux adaptés. « Essentiellement de plain-pied, car notre démarche est d’assurer l’accessibilité à tous, fidèle au parti pris d’é(co)tone sur l’art et le handicap », complète Alexis Pandellé, figure artistique du Vendômois et coordinateur du festival. Le peintre présentera son travail durant la manifestation autour d’une œuvre réalisée en direct et axée sur la déforestation. Hong Shi, lui, sera au cœur d’une performance calligraphique hypnotique qui ne manquera pas de mystifier les visiteurs.

 

Pour alimenter sa cagnotte et offrir un festival de haut vol aux Vendômois, é(co)tone a lancé un appel à financement sur une plateforme de collecte originale et spécifiquement dédiée aux associations. HelloAsso (1) récolte des fonds dès le premier euro, contrairement aux sites « classiques (Ulule et autres). Pas de plafond ni de contraintes pour bénéficier des dons et toujours la défiscalisation en lien avec ce type d’opération. Cerise sur le plateau, l’entrée est avec libre participation, volonté affichée d’offrir à tous, sans frein financier, un accès à de nombreuses disciplines artistiques et une possibilité de rencontrer les artistes invités.

 

Performances, expositions, ateliers participatifs… le programme détaillé de Micromégas sera publié dans notre numéro d’octobre, à quelques jours à peine du début du festival. Volonté des organisateurs d’entretenir le mystère ou déjà une « performance » en termes de communication ?

 

Plus d’infos : www.atelier-galerie-ecotone.eu/festival-micromégas-2018/
Pour participer : www.helloasso.com / Festival Micromégas

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Le temps des plaisirs gourmands

Pas moins de trente exposants pour cette 12e édition du Salon des vins et de la gastronomie. Producteurs de vins,

Les associations de retour sur le parc Ronsard

En 2003, la Journée des Associations était lancée par une toute jeune structure, tout juste créée un an auparavant :

Venez guincher au Pré aux chats

Le 9 septembre, la SEVe organise une guinguette. Une belle occasion, pour toutes les générations, de se retrouver dans une

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X