Menu

Les «Amis de Beauregard» voient le jour

Les «Amis de Beauregard» voient le jour

Posé depuis 500 ans au cœur du Val de Loire, ce n’est pourtant pas le plus connu des châteaux. Nathalie et Guy du Pavillon, les propriétaires de Beauregard, créent une association pour œuvrer à sa promotion.

«C’est pour nous une charge positive», déclarait au micro de RTL Natalie du Pavillon, la châtelaine qui habite les lieux avec son époux, Guy, et ses trois enfants.

Petit joyau du Val de Loire, ancien relais de chasse de Chambord niché dans son écrin de verdure de 40 hectares, c’est assurément une « belle charge », mais une charge tout de même, supportée avec enthousiasme par la famille depuis trois générations. Entretien, préservation, développement, animation du patrimoine du parc et du château, c’est l’objectif de l’association «Les Amis de Beauregard», initiée tout récemment par ses propriétaires. «Poursuivre le développement du château permettra aussi d’améliorer la visibilité du village de Cellettes et des autres acteurs locaux du tourisme», précisent Natalie et Guy du Pavillon.

Fruits et légumes d’autrefois

Pour nourrir le projet, une assemblée générale de l’association se tiendra bientôt au château. Avec pour objectif d’élire d’abord ses dirigeants, de déterminer ensuite les premières actions à mettre en œuvre, d’échanger sur les activités et manifestations à venir, et enfin d’y créer des événements culturels. Par exemple, une participation à l’organisation de la Fête du vélo qui, pour son édition 2015, partira du parc de Beauregard, une exposition de voitures anciennes anglaises en 2016 ou encore la création d’un jardin potager de 4000 m² produisant fruits et légumes d’autrefois.

Et, même si la création de l’association va permettre d’apporter une meilleure visibilité à Beauregard, le château et son parc majestueux ont déjà de quoi séduire. Avec de nombreuses animations et prestations offertes à ses visiteurs : Festival international du portrait, expositions d’art contemporain, location de vélos, deux cafés pour un break gourmand ou un déjeuner et même la possibilité de pique-niquer près de l’étang ou sous les arbres bicentenaires. Enfin, pour une immersion totale au temps de François Ier, le cottage et son jardin privé, dans l’ancien pavillon du château, est proposé à la location aux amateurs d’histoire et autres épicuriens pour un week-end ou à la semaine.

Un château de notre région encore mal connu, mais qui au vu de l’implication de ses propriétaires dans cette nouvelle association, et fort de ses richesses patrimoniales, pourrait bientôt trôner aux cotés des locomotives de Chambord ou de Cheverny.

www.beauregard-loire.com

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article
Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

«Du sang sur le cachemire» ou du rififi politique entre Paris et Sologne

 Christian Goemaere part à la chasse aux élus avec un calibre à 40.000 euros ! «C’est un métier difficile que

Histoire municipale de Vendôme avant 1789 par Auguste de Trémault

 La population qui s’était groupée autour de l’église dédiée à Saint-Martin et bâtie au pied du coteau où s’éleva le

Editorial d’octobre 2016 : Trump par ci, Trump par là

 Dans un mois, le verdict tombera… Qui d’Hillary ou Donald gouvernera le monde ! Car même si nous ne votons

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X