Menu

Qu’est-ce qu’elle a ma trogne ?

Qu’est-ce qu’elle a ma trogne ?

A l’instar des arbres émondés régulièrement, l’année des trognes, coupée en 2020 par la pandémie, repousse en 2021 et, notamment à Saint-Firmin-des-Prés.

L’agroforesterie a le vent en poupe mais, loin d’être une invention du XXIe siècle, il s’agit là d’une pratique pluriséculaire dont les trognes sont les marqueurs mémoriels par excellence. «La trogne, c’est l’arbre paysan, l’arbre utile ! Au Moyen Âge, les paysans exploitaient régulièrement les branches hautes pour le bois, en donnant une forme de tête à l’arbre. Depuis, les trognes jalonnent les chemins. Elles ont un nombre important de fonctions formant un véritable corridor écologique, thermorégulateur, stockant le carbone… Sans oublier que leur tronc creusé et leur écorce âgée servent d’abri à une quantité impressionnante d’oiseaux, de mammifères et d’insectes.» 

 

Mais, l’arbre sert également de protection au bétail en pâture auquel il peut également apporter du fourrage…
En Vendômois, le royaume de la trogne, c’est le Perche. Mais, en vallée du Loir aussi, on sait préserver cette tradition. A Saint-Firmin-des-Prés, quatorze arbres présentent leur trogne à l’admiration des passants et leur procurent ombre comme abri de la pluie. Deux d’entre eux sont dans la cour de l’école, onze autres tilleuls trônent sur le parvis de l’église et reçoivent le marché du mardi tandis que le dernier se trouve devant le pôle culturel où se dérouleront nombre d’animations sur le thème.

 

«Ce sont des arbres élagués chaque année ou presque, donc formés en arbres têtards, donc des trognes selon la définition de D.Mansion : Ce n’est pas l’essence de l’arbre qui fait la trogne, mais sa taille régulière. Il s’agit d’attirer l’attention des gens sur des trognes du quotidien : celles du bourg, des trognes vivantes, qui font de la belle ombre l’été, au-dessus des enfants qui jouent en récréation et les autres, devant l’église abritent le petit marché. Ces trognes fournissent chaque année des branches qui, une fois broyées, servent de paillage aux massifs de la commune.» explique Marianne Fouchier, ancienne élue municipale et représentant l’association Chemins & paysages.

 

C’est d’ailleurs un partenariat fort entre la collectivité et les bénévoles qui orchestrent de concert ce programme de redécouverte et de réappropriation de ce patrimoine vivant.

https://chemins-et-paysages.weebly.com/

Programme de mars : samedi 13 mars : «Qu’est-ce qu’elle a ma trogne?» animations org par l’association Chemins et Paysages dans le cadre de «2020, année des trognes». Au programme : 14-15h exposé sur les trognes arbres têtards du bourg de St Firmin par Etienne Monclus (Maison Botanique de Boursay), 15h-18h atelier d’arts plastiques animé par les bénévoles de l’association (matériel fourni), 15h-18h atelier photos animé par l’association Objectif41 (apporter son appareil ou son portable). Renseignements et inscriptions : chemins paysages@laposte.net ou 06 30 17 36 86

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

PROKINO 2017, le programme est lancé

 Début décembre, la programmation de Prokino, le festival printanier de films Allemands à Vendôme, a été dévoilée. Comme chaque année

Et si j’avais été Scout cet été ? Voilà ce que j’aurais vécu :

 Un camp avec les Louveteaux et Jeannettes (8-11 ans) de 8 jours du 18 au 24 juillet au château de

Une vocation, accueillir

 Lorsque l’on arrive à Vendôme suite à un déménagement pour des raisons diverses, professionnelles ou par choix de vie, l’Accueil

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X