Menu

Des soupes remarquables au Jardin de Sasnières

Des soupes remarquables au Jardin de Sasnières

Cette année ,c’est le dimanche 12 novembre au soir que les portes du Jardin de Sasnières se fermeront au public pour ne rouvrir qu’au printemps. Et, comme à chaque fois depuis cinq ans, la Fête de la soupe y prend place pour l’occasion.

 

Jardin de Sasnières ; Fête de la soupeLe programme se perfectionne et s’affine année après année. Le règlement des deux concours –de soupe et de « soupe de mots »- a été mis au point par les organisateurs « les Amis du Jardin de Sasnières ». Les soupes peuvent être confectionnées en famille ou groupes d’amis, collègues de travail et équipes professionnelles. Les participants « soupiers » ont la possibilité de concourir en cinq catégories lors de cette 5ème édition : amateurs, jeunes marmitons, agents de collectivités, restaurateurs et apprentis des écoles ou lycées hôteliers. L’essentiel étant d’être créatif en même temps que délectable, d’inventer ou réinventer, veloutés, consommés, bisques ou misos avec des produits locaux. Car le mot d’ordre de cette manifestation c’est «Art de vivre et tradition, circuits courts et produits de saison». Quant au concours de la «soupe de mots» il séduit les amoureux de la langue et virtuoses de la grammaire et permet des textes savoureux dont les meilleurs sont lus publiquement par les personnalités participantes. (Jean-Pierre Coffe et Luana Belmondo les années précédentes et l’an dernier Frédéric Mitterrand s’y sont régalés).

 

Le 12 novembre, les deux jurys de personnalités et professionnels, (éditeurs, écrivains et restaurateurs) emmenés par le journaliste-animateur Emmanuel de Brantes liront tout et goûteront à tout pour départager les meilleures créations qui seront récompensées en fin d’après midi vers 16h30. Le public lui aussi aura à juger et décernera son prix après avoir fait un choix, pas toujours facile, parmi les 15/20 soupes proposées à la dégustation. Cette journée qui commence à 11 heures pour le public se veut aussi festive que gastronomique. Sur place il sera aussi possible de se restaurer de sandwichs, hachis parmentier, crumbles aux pommes du jardin et de petits pains cuits sur place.
Un déjeuner et un dédommagement de 20 euros seront offerts aux «soupiers» attendus dimanche avec un minimum de 15 litres de leur fabrication dès 9h30 pour la mise en place.

 

Pour participer aux différents concours s’inscrire au 02 54 82 92 34 ou
association.jardindesasnieres@orange.fr

 

 

La soupe gagnante  du Plessis-Sasnières

Le 12 novembre, la Fête de la soupe du Jardin du Plessis-Sasnières a rencontré un véritable succès. A 14h, les faitouts et autres récipients étaient déjà vide ! L’équipe «Les filles bulgares», de l’équipe n° 9, a gagné le premier prix de la catégorie amateur avec une savoureuse «Bob Chorba des moines», aux épices bulgares. Suivez la recette…

 

Pour 4 litres de soupe : 500 g de haricots secs, 10 g de cèpes séchés, 1 oignon, 1 poireau, 2 tomates, 1 grande carotte, du céleri rave, paprika, poivron sec, piment, sarriette des Balkans, menthe sauvage, 2 gousses d’ail, sel, 3-4 c. s. huile de tournesol.

 

Lavez les haricots secs et trempez- les dans de l’eau froide pour au moins 12 h.

 

Dans un grand fait-tout mettez les haricots, remplissez avec 4L d’eau et faites bouillir. Au même moment coupez l’oignon, le poireau et l’ail en petites morceaux, les carottes et le céleri en petits dés et mettez tous les légumes dans le fait-tout avec les haricots. Ajoutez un poivron sec, le piment entier et l’huile de tournesol. Laissez bouillir au moins une heure. Au bout d’une heure, ajoutez la sarriette, les tomates coupées en petits dés et les cèpes concassés. Vérifiez la cuisson des haricots. Une fois cuits arrêtez la cuisson et ajoutez la menthe sauvage.

 

Puis dégustez !

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La journée des Bourgeons – Dimanche 17 avril, parc du Pré aux Chats – Vendôme

 Encouragé par le succès des deux premières éditions de «La journée des Bourgeons», l’association «Les Bourgeons du printemps» renouvelle l’événement.

Abbaye on Ice Vendôme 2014

 La magie continue avec la patinoire de Vendôme… Retrouver les coulisses et les premiers patineurs du 6 Décembre dernier. Un

« Ör », une ode à la vie

 L’auteure islandaise Audur Ava Olafsdottir, découverte en France avec son roman Rosa Candida, a publié cet hiver un nouveau récit

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X