Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 25 mai 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/sports/

J’ai testé pour vous… le sport virtuel

En cette période anxiogène et très particulière, faire du sport peut se révéler encore plus essentiel, en revanche il est nécessaire de respecter les contraintes liées au confinement. J’ai alors participé à un cours de fitness boxe dispensé par un coach de l’USV Boxe, via son ordinateur.

 

L’annonce a été faite sur les réseaux sociaux et notamment Facebook, qu’un « live » serait proposé mercredi 1er avril à 19h avec un cours de fitness boxe proposé par Rodrigue, coach de l’USV Boxe. Je décide d’y participer, le premier auquel j’assiste après avoir vu fleurir ces idées de directs sportifs sur internet. Tenue sportive, baskets, j’ai préparé mon salon à recevoir ce cours de sport, poussé le canapé et installé mon ordi de façon à bien voir et bien entendre les consignes. 19h montre en main, je suis prête et attends que le direct commence, Rodrigue fait son apparition à l’écran, le cours va pouvoir commencer, comme tous les aléas des directs, problème de son et autres soucis techniques à régler. Une cinquantaine de sportifs participe à ce cours, le coach peut parler, expliquer face caméra les différents gestes, seul bémol nous ne pouvons pas forcément répondre, à part en écrivant des commentaires mais cela nécessite d’arrêter ses exercices… Les encouragements de l’entraineur sont nombreux et permettent de garder le rythme et de ne pas se décourager. Cette pratique virtuelle offre la possibilité de s’essayer à des sports et ainsi sortir de sa zone de confort sans risquer le regard des autres. J’ai de la chance, je n’ai pas de voisins en dessous de mon appartement, sinon je pense qu’ils auraient pu se demander ce qu’il se passait à l’étage. Cette activité n’a nécessité aucun matériel, juste la coordination de mon corps que je n’ai pas forcément… D’autant qu’il est compliqué de se concentrer sur ses gestes et sur l’écran. Savoir que nous sommes plusieurs au même moment à effectuer les différents exercices motive davantage et donne le sentiment d’être en cours collectif. La possibilité d’effectuer du sport à la maison pendant ce confinement permet d’évacuer le stress, de s’entretenir et de procurer un sentiment de bien-être. Les vidéos peuvent être visionnées après le direct, elles sont enregistrées et restent en ligne sur Facebook.

 

L’USV Boxe et d’autres associations sportives comme la Musculation proposent, sur Facebook, des exercices à effectuer à la maison, ou dans le jardin pour les plus chanceux. Restez chez vous et prenez soin de vous.

USV Boxe

USV Musculation


«J’ai testé pour vous….,» La musculation !

Idéale pour casser tous les préjugés, non, la musculation n’est pas réservée aux personnes souhaitant développer uniquement leur masse musculaire. Plusieurs activités sont dispensées, cours collectifs, entraînements en salle…

 

Bien-sûr, nous imaginons tous des personnes ultra musclées appelées culturistes, quand il s’agit de musculation. Or, l’USV musculation propose avant tout une pratique dans un objectif d’entretien et de bien-être, certains peuvent néanmoins souhaiter réaliser des performances. 

 

Pour ma part, j’ai assisté à un cours collectif nommé «HIIT» pour Haute Intensité où l’on joue sur des intervalles d’intensité cardio différents pour mêler efforts intenses et phases de récupération. Le ton était donné, j’allais en baver. Lilian, le coach, m’a tout de suite rassurée «ne t’inquiète pas, si tu n’arrives pas à suivre, tu peux faire des pauses plus souvent». Bon, cette remarque a touché un peu mon égo et je voulais voir de quoi je pouvais être capable. Autant de femmes que d’hommes participaient à ce cours pour une moyenne d’âge d’une quarantaine d’années, mais tous étaient aguerris de cette pratique. 

 

La séance d’une heure et demie s’est déroulée avec une multitude de petits exercices dans le but de travailler les différentes parties du corps, épaules, bras, abdos, cuisses… tout en développant le cardio ! L’exercice le plus difficile ? Tenir un poids (en forme de volant) de cinq kilos à bout de bras et le tourner à gauche puis à droite pendant trente secondes, en alternant avec un autre exercice. Les différents muscles des bras ont vraiment été sollicités. 

 

Dans un second temps, j’ai essayé la salle de musculation avec les «machines» qui aident à travailler les parties du corps. Lilian cible les besoins et apporte un coaching personnalisé. J’ai focalisé mes exercices sur les bras et les cuisses tout en faisant du gainage pour adopter une bonne position et ainsi ne pas me blesser. Une matinée pendant laquelle je n’ai pas vu le temps défiler. Une bonne dizaine de personnes pratiquait en fonction de leurs objectifs, sportifs, d’entretien ou de bien-être. Ces deux pratiques m’ont procuré des courbatures, certes, mais aussi un sentiment de quiétude et du plaisir, la musculation est idéale pour renforcer et raffermir la formidable machine qu’est notre corps.

 

USV Musculation
usv-musculation@orange.fr
vendome-musculation.jimdo.com
Facebook : Union Sportive Vendôme Musculation

 

Associations et clubs sportifs cette rubrique «j’ai testé pour vous…» est idéale pour vous !
Si vous souhaitez que j’essaie une activité afin de la mettre en valeur et de susciter de l’intérêt chez nos lecteurs, contactez la rédaction au 02 54 72 91 33, lepetitvendomois@gmail.com.


Réflexion sur le rugby, en général

En février, Florian Grill et le collectif Ovale Ensemble sont venus débattre avec les dirigeants de l’USV Rugby et certains clubs de Loir-et-Cher sur l’avenir du rugby en vue des futures élections le 30 octobre prochain au sein de la Fédération Française de Rugby (FFR).

 

«Nous avons le sentiment que le rugby vit une crise inédite avec, depuis 3 ans la perte considérable de licenciés dans tous les clubs et Vendôme ne fait pas exception» s’alarme Florian Grill, président de la ligue Ile de France de rugby et candidat à la présidence de la FFR. Pendant 200 jours, lui et tout le collectif Ovale Ensemble sillonnent la France et ses clubs pour rencontrer les dirigeants et responsables afin d’échanger avec eux sur leur programme et surtout arrêter l’hémorragie.

 

Dans ce cadre, le collectif propose 15 mesures concrètes et opérationnelles pour tous les clubs et débattre autour de ces idées pour relancer le nombre de licenciés et aider les clubs et les bénévoles. «Le but est de redonner sens et valeurs à notre rugby que nous voulons uni, plus fort, plus sûr et plus ouvert» martèle Florian Grill. Ainsi par exemple, investir l’argent dans le rugby du quotidien local et ne pas augmenter la masse salariale de la Fédération. «Par ces rencontres avec les clubs de toute la France, nous engageons un audit qui n’a jamais été fait. Notre sport a des valeurs éducatives et des valeurs humaines bien plus que la place du marketing et de la finance de la FFR actuelle. Notre priorité est le maillage en club, le rôle sociétal du rugby, passion partagée par les pratiquants et pratiquantes mais aussi par les bénévoles qui s’engagent au quotidien» détaille Florian Grill devant les membres de l’USV Rugby.

 

On a souvent à l’esprit que le rugby est plus qu’un sport, c’est un état d’esprit. Démonstration faite ce soir d’hiver dans le club house du club vendômois.


Ouverture de la pêche à la truite 2020

La saison de la pêche à la truite pour notre département
ouvrira le samedi 14 mars 2020 à 6h09.
Le Vendômois possède un patrimoine truites intéressant…

 

Avec des rivières dites patrimoniales abondantes de truites sauvages et d’autres rivières «plus pauvres» où des déversements de truites «capturables» ont lieu. Sans oublier les plans d’eau, sur lesquels pour l’occasion des déversements seront également effectués.

 

Grâce aux actions de la Fédération, tout le monde devrait y trouver son compte.

 

En effet, le week-end du 14 mars, des centaines de pêcheurs seront sur les bords des cours d’eau du Loir-et-Cher, pour l’ouverture de la pêche à la truite, « trente minutes avant le lever du soleil » : un rendez-vous immanquable ! D’autant que les conditions s’annoncent plutôt favorables, avec de bons niveaux d’eau et une météo appréciable.

 

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de vérifier votre matériel canne, moulinet, fil… et opter pour la technique de la pêche au toc ou du vairon-manié.

 

Pour ceux qui préfèrent la pêche aux leurres, il faudra miser sur un ensemble «ultra léger» et vous aider de petits poissons nageurs, cuillères et leurres souples. Toutefois, soyez vigilant cette technique est autorisée uniquement en rivières de 1ère catégorie piscicole. Il faudra attendre l’ouverture du brochet (25 avril) pour tremper vos leurres en 2éme catégorie piscicole.

 

Des lâchers de truites auront lieu, ils sont au maximum orientés sur les plans d’eau et sur certaines portions de cours d’eau bien précises. Afin d’éviter de perturber les truites sauvages, présentes sur de nombreux cours d’eau.

 

Notre département possède un patrimoine halieutique intéressant, nous totalisons une vingtaine de rivières classées en première catégorie piscicole. La plupart se situe dans la vallée du Loir. Néanmoins, dans le sud du département vous trouverez la petite Tronne dans la vallée de la Loire et la petite Sauldre dans la vallée du Cher.

 

Les secteurs de lâchers sont les suivants :

En plans d’eau : St Martin-des-Bois, Lunay, Azé, Danzé, St Ouen, les étangs des Fontaines (multi-pêche 1 et 2), Selommes, Les Bordes à Muides, la Pinçonniére à Blois…
En rivières, le Réveillon, la Sasnières, le Loir, la Braye, le Bavet…

 

N’hésitez pas à contacter votre AAPPMA pour connaître les points de déversement

Des eaux de bonne qualité dans lesquelles fraient des poissons sauvages, des milieux préservés : le Loir-et-Cher dispose de beaux atouts.

 

Pour les pêcheurs passionnés, vous pouvez retrouver ce poisson à l’état sauvage dans diverses rivières de première catégorie piscicole (le Couëtron, le Boulon, la Cendrine, …).

 

Pour permettre le renouvellement naturel du stock, prenez soin d’effectuer un prélèvement raisonné et raisonnable.

 

La Fédération mène en cette année 2020 différentes animations.

Dimanche 22 mars : Animation à la carte Pêche de la Truite au Toc de 9h00 à 15h00.
Tarifs 20€ – Lieu, le Boële à Lunay -12 personnes maximum-réservation obligatoire avant le 12 mars.

Week-end spécial mouche, les 4 et 5 avril : Animation à la carte Pêche de la Truite à la Mouche de 9h00 à 15h00
– Le samedi «spécial débutant»
– Le dimanche, «spécial confirmé»
Tarifs 20€/jour – Lieu, Trehet -12 personnes maximum/jour-réservation obligatoire avant le 23 mars.
Du 14 au 17 avril : Animations Pêche Nature (en partenariat avec la Fédération de Chasse 41) à la Maison de la Pêche et de la Nature à Blois de 8h30 à 16h30 – mineur uniquement (8 à16 ans)
Tarif : 20€/personne/jour. Bon CAF accepté.- Réservation obligatoire avant le 6 avril. 14 personnes maximum

 

Pour toutes réservations et/ou renseignements :
http://www.peche41.fr/635-concours-et-manifestations.html, vous pouvez également contacter la Fédération de pêche au 02.54.90.25.60 ou notre animateur Rémi CARBON au 07.71.28.16.42 / mail : remi.carbon@gmail.com.

 

Ouverture de la pêche à l’anguille

L’ouverture de la pêche de l’anguille aura lieu mercredi 1er avril et se terminera le 31 août. Toute personne se livrant à la pêche de l’anguille à la ligne doit être porteur d’un carnet de capture. En ce qui concerne la pêche de l’anguille au moyen de bosselles, nasses et lignes de fond, outre le carnet de captures, les pêcheurs doivent être porteurs d’une autorisation individuelle de captures. Ces documents sont à retirer au moins deux mois avant la campagne de pêche auprès de la Direction départementale des territoires (DDT, téléphone: 02 54 55 73 50). A noter que seules les demandes d’autorisation de pêche de l’anguille déposées avant le 1er avril seront prises en compte.

 

Championnat de France de pêche de la carpe Féminine

 

La Fédération de Pêche du Loir-et-Cher, recevra, pour la première fois, le championnat de France de pêche de la carpe Féminine sur le Complexe Halieutique de Tréhet. Cette épreuve se déroulera durant le weekend de Pâques. Sachez que les Françaises ont remporté le titre de Championne du monde en Angleterre en 2019.

 

Nous vous attendons nombreux durant les 3 jours de compétition.

 

La Fédération de Pêche


Les foulées vendômoises innovent !

Pour cette 41ème édition, les foulées vendômoises souhaitent proposer des nouveautés et une offre pouvant attirer un large public, notamment les entreprises.

 

Les foulées vendômoises, course à pied orchestrée depuis plus de 40 ans, propose cette année un classement réservé aux professionnels dans le but de valoriser et fédérer les nombreuses entreprises du territoire. Ce «challenge entreprises» consiste à engager au moins 3 coureurs sur le 10km et 1 équipe sur le 4×5 km lors de la manifestation qui se déroule le dimanche 29 mars.

 

Le classement portera sur les 3 meilleurs temps au 10 km et le meilleur temps au relais et la participation la plus élevée pour une même entreprise. Ce défi est possible grâce au partenariat avec le Crédit Mutuel dont la remise des récompenses s’effectuera dans ses locaux, faubourg Chartrain. Ce challenge permet de participer à une compétition conviviale entre collaborateurs, de renforcer un esprit d’équipe et une cohésion.

 

D’autres surprises sont notamment à prévoir pour cette édition de 2020, la 41ème…

 

A vos chronos !

 

 

ÉVÉNEMENT REPORTÉ, une date sera communiquée prochainement

 

Foulées Vendômoises, dimanche 29 mars
Facebook : Foulées Vendomoises
Inscriptions auprès du service des sports de Vendôme : sports@territoiresvendomois.fr


VTT en AG

«Villiers Tout Terrain» (VTT), association vendômoise de vététistes, roule pour La Ligue Contre le Cancer pour la deuxième année dans l’organisation de la Villiersoise, une course et une randonnée en mars.

 

La trentaine de membres de l’association VTT roule ensemble, quelque soit le niveau, le mercredi soir et le dimanche matin, pour plus de convivialité. VTT propose également des sorties tout le long de l’année pour ses adhérents, des sorties compétitions mais également des événements familiaux. L’association entame sa 4e année d’existence et son président, Julien Ortet, avait convié, pour son assemblée générale en janvier, le président Dr Patrick Friocourt de la Ligue Contre le Cancer de Loir-et-Cher pour lui présenter le prochain événement du 22 mars. En effet, la 2e édition de la Villiersoise se met en place, une journée cycliste et randonnée dont 2€ lors de l’inscription seront reversés directement à la lutte contre le cancer. «Des parcours très intéressants pour les randonneurs et les rouleurs car nous passons dans le village pour rejoindre la colline surplombant la vallée du Loir avec une vue splendide» s’enthousiasmait le président Julien Ortet. Une manifestation organisée également cette année avec de nombreux sponsors comme la boulangerie de Villiers ou l’Indicateur Vendômois et des partenaires, comme l’Agglomération Territoires Vendômois ou la mairie de Villiers. Le syndicat Valdem sera également partenaire cette année avec des gobelets en plastique recyclables.

 

En fin d’AG, la parole fut donnée au Dr Patrick Friocourt «Nous récoltons de l’argent grâce notamment à votre action mais ces manifestations sont également l’occasion de transmettre une information sur le dépistage, très important pour la lutte» concluait-il. Dons et prévention font toujours bon ménage quand il s’agit de lutter contre ce fléau. L’association au grand cœur l’a bien compris.

 

Rens. et Contact : 06 28 43 37 49 / villierstoutterrain@gmail.com
Dimanche 22 mars / Plan d’eau de Villiers/Loir /
2e Edition La Villiersoise / Randonnée et parcours VTT


Les OVALIDES

Après avoir posté sa candidature, le «Territoires vendômois» – club de rugby de Vendôme et Montoire-sur-le-Loir – est choisi pour accueillir les OVALIDES, mercredi 4 mars.

 

 

Les Ovalides est un tournoi UNSS (union nationale du sport scolaire) de rugby à 7 réunissant les meilleurs collèges et lycées de la région Centre. Les équipes seront composées de 10 joueurs, accompagnés par un enseignant de l’établissement. Cette compétition se déroulera mercredi 4 mars de 9h à 17h sur le complexe sportif des Grands Prés à Vendôme.

 

Ainsi, près de 900 jeunes, garçons et filles, se retrouveront pour disputer des matchs de rugby sous forme de poule, en vue d’une qualification pour les phases finales nationales. Des animations ponctueront cette journée avec entre autre la présence d’un car podium et des structures gonflables. En fin d’après midi, aura lieu la remise des récompenses avec trophée et médailles et un goûter sera offert.

 

Les principaux organisateurs des Ovalides sont l’UNSS région et département et la ligue du centre de rugby qui contribue avec un apport humain et financier. La Mairie de Vendôme fournit une aide logistique pour cet événement.


«L’année dernière, j’ai gagné les foulées»

Quel enfant vendômois n’a jamais couru aux foulées vendômoises ? Deux directeurs d’école livrent leur motivation à mobiliser le maximum d’enfants le jour de la manifestation.

 

Depuis 1992, les écoles du Vendômois ont la possibilité de participer aux foulées vendômoises. Elles sont nombreuses à adhérer, avec en moyenne 1200 enfants, représentant 35 écoles pour environ 1800 inscrits toutes épreuves confondues. C’est dire l’intérêt et l’engouement pour cette manifestation auprès de ce jeune public.

 

Les deux directeurs d’école rencontrés sont unanimes quant à l’engagement collectif que permet la participation à cette organisation, M. Bouguereau pour la Cormegeaie à Vendôme engagé depuis 7 ans et Mme Gallou pour l’école de Villerable investie quant à elle depuis 15 ans, avec la coopération de son adjointe Mme Lukacs. Les enfants courent pour représenter l’école et ainsi espérer gagner le challenge puisqu’un classement est établi au prorata du nombre d’élèves dans l’école et ceux présents à la manifestation. Les deux établissements scolaires rencontrés prennent à cœur le challenge et se disputent la première marche du podium chaque année. Les 5 premiers obtiennent de l’argent pour la coopérative. Une récompense est néanmoins immédiate et individuelle, tous les sportifs en herbe récupèrent une médaille, ce qui procure satisfaction et honneur. Arthur en CP à Villerable exulte en indiquant «l’année dernière, j’ai gagné les foulées». Les enseignants dispensent une préparation en amont avec notamment un cycle athlétisme dans le but de développer l’endurance et d’habituer les enfants à la foule.

 

La nouvelle situation géographique, dans le centre-ville de Vendôme depuis l’édition de 2019, rend l’épreuve plus agréable également. Cette journée de retrouvailles autour du sport, de l’échange, de l’engagement et du dépassement de soi procure du plaisir aux petits et grands.

 

Foulées Vendômoises, dimanche 29 mars
Facebook : Foulées Vendômoises
Inscriptions : klikego.com


Judo Club de Vendôme à l’heure des bilans

L’USV Judo est un club dynamique depuis 1956, date de sa création par le Dr Pierre Chevallier. Il le prouve encore malgré la baisse du nombre de ses licenciés, comme tous les clubs de France, et des résultats sportifs indéniables.

 

En présence de Séverine Durin, présidente de l’USV-UA, de Laurent Brillard, maire de Vendôme, de Sam Ba, adjoint en charge du sport et de Jean-Claude Mercier, conseiller municipal, Muguette Saillard, présidente de l’USV Judo dressait le bilan de la dernière saison 2018-2019 du club. Une saison marquée par le départ de Laurent Esnault, entraîneur salarié, déclaré inapte suite à sa longue maladie, au club depuis 30 ans. «Nous avons fait face à sa longue absence grâce à Bruno, Georges, Roger, Éric et Romain, nos enseignants salariés et bénévoles qui nous ont permis de passer ce cap difficile en associant Pascal et Guillaume pour leur aide précieuse» remerciait la présidente.

 

Ayant repris les rênes du club pour venir en aide à Philippe Maillard, Muguette Saillard a commencé à mettre en place des commissions (sponsors, animations,…) pour soulager le travail du bureau. Le club, c’est bien sûr du judo mais également du taïso (pratique douce du judo), des cours de jujitsu et un cours ludique en Ehpad dont la doyenne a tout de même 95 ans.

 

Quant aux résultats sportifs, ils sont plutôt bons. Eric Jouanneau, qui a repris la direction technique et qui accompagne les compétiteurs jeunes et moins jeunes, en dresse le bilan en fin d’assemblée. Johanna Ménard qui bat tous les records du club en ce moment avec sa participation au championnat d’Europe Universitaire à Zagreb en Croatie ainsi que l’équipe féminine qui a participé au championnat de France par équipe 2e division le 14 décembre pour la 2e année consécutive en se classant 7e de la compétition. «Tout le monde est un peu déçu par ce classement mais le résultat est plutôt encourageant et sera meilleur l’année prochaine» concluait-il.

Toute l’actualité de l’USV Judo : www.judovendome.com


Emmanuel et Nicolas, Lunotiers tous les deux

En ce soir de vœux, deux sportifs d’exception, habitants tous les deux Lunay ont reçu la médaille de la commune.

 

Chacun dans sa discipline sportive, l’un en handisport moto et l’autre en handisport boxe, ce qui rassemble Emmanuel Berthereau et Nicolas Duhai outre qu’ils habitent tous les deux la commune c’est leur handicap et leur détermination. Accueillis par le maire, Francis Hémon, ils ont été mis à l’honneur lors de cette traditionnelle cérémonie des vœux.

 

Emmanuel Berthereau, handicapé après un accident de voiture il y a 25 ans, vient de rejoindre le championnat de France moto et débutera, en avril, sa deuxième saison avec une nouvelle Suzuki 1000. Arrivé en 2019 à la 10e place, Emmanuel a été en perpétuelle progression au cours de sa première saison et a créé une association «Team handi racing 41» où il aime faire partager sa passion.

 

Quant à Nicolas Duhai du foyer de la Montellière, handicapé de naissance, il a débuté la boxe, grâce à Robert Guettier, en 2015 avec une dizaine d’autres licenciés handicapés au sein de la section Handi-boxe de l’USV Boxe à Vendôme. Champion de France deux années de suite, en 2018 et 2019, dans la catégorie «Handicap moteur», après 15 combats, 11 victoires et 1 match nul, Nicolas décide de marquer une pause pour la saison 2019-2020. Il n’exclut pas de reprendre une licence, en septembre prochain, pour la plus grande joie de ses fans.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1