Menu

Et à la fin de l’envoi je touche !

Et à la fin de l’envoi je touche !

Après une longue période où l’ USV Escrime survivait plus qu’il ne vivait, la dernière assemblée générale a mis en lumière avec bonheur une renaissance du club. Faisant ainsi honneur à une longue tradition vendômoise, dont les origines remontent à la garnison militaire basée au quartier Rochambeau.

 

Le club a pourtant fait éclore de nombreux champions, il a été même leader aux plans régional et national. Mais, après quelques années difficiles, le voici de nouveau prêt à attaquer et faire mouche ! Armés notamment par l’arrivée de nouveaux adhérents, venus rejoindre les équipes en place, dont Eric Chassagne, président du club, a souhaité évoquer les performances de l’année passée. «Nos compétiteurs épée et fleuret, Margot, Laetitia et Nicolas ont continué de représenter la salle vendômoise dans les compétitions régionales et même au-delà comme en Normandie, en Pays de la Loire et à Paris. Pour sa seconde année consécutive, Hugo Bouvet a eu raison de s’engager en championnat régional épée. Une mention spéciale pour Margot Daudin qui a fini deuxième et quatrième, respectivement en championnat de ligue et en régional. Au côté de sa volonté de progresser, ses résultats sur les deux dernières saisons lui ont permis d’intégrer le centre de formation de Nevers en septembre 2017.» Ce même mois, le club signait avec la ville de Vendôme un contrat d’objectifs, lui permettant ainsi d’obtenir une subvention pour financer une partie de sa formation.

 

Quant à Nicolas Guignard, secrétaire de l’ USV Escrime, il a obtenu en 2017 son diplôme d’escrime artistique et de spectacle. De quoi donner quelques idées au club, en imaginant former à cette pratique particulière, et pourquoi pas dès la saison prochaine, voire en 2019. En attendant, Nicolas Guignard a rejoint le poste d’éducateur épée, venant ainsi renforcer l’équipe de formateurs en place. Côtés joutes, un tournoi interne est annoncé pour juin (il a lieu chaque année), permettant à tout un chacun de se plonger dans l’ambiance de la compétition.

 

A l’issue de l’assemblée générale, Eric Chassagne a souhaité évoquer quelques perspectives pour la saison prochaine. Et, bonne ou mauvaise nouvelle, les adhérents devront désormais acheter leur épée, leur fleuret ou leur sabre. «Cette mesure sera accompagnée par la mise en place d’une bourse aux armes, de manière à faciliter les achats et transactions», s’empresse-t-il de préciser. D’autre part, le club pourrait être amené à changer de local, l’actuel est jugé trop exigu. Le projet est en tout cas à l’étude et sera présenté aux élus.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

L’ouverture du Black bass !!

 Le black bass est un poisson originaire d’Amérique du Nord, il a été introduit dans nos eaux en 1890, pourtant

Team JPLR Moto

 Le Team JPLR Moto a été moins présent sur les circuits cette année 2016. Il s’est concentré à son nouvel

Octobre, le réveil des carnassiers !

 Un été torride et surtout de grandes amplitudes thermiques, rendirent la pêche des carnassiers bien difficile. Les eaux basses et

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X