Menu

Droit au but pour l’ USV Football

Droit au but pour l’ USV Football

«Une saison encourageante. » C’est par ces mots que Stéphane Darnault, président de la section football de Vendôme, a ouvert son assemblée générale. Réélu pour un an, il compte bien faire progresser ses équipes pour la nouvelle saison, notamment la section féminine.

 

Beaucoup de monde pour cette réunion annuelle orchestrée autour du bilan de la saison passée. En présence d’élus de la municipalité, Monique Gibotteau, Jean-Claude Mercier et Jean Pierre Quilleré, Stéphane Darnault a ouvert l’assemblée avec à ses côtés le président du Comité de football de Loir-et-Cher, Michel Rebrioux, ainsi que de la présidente de l’USV Union des Associations, Séverine Durin. Une première analyse de cette année écoulée en parallèle des objectifs qui avaient été fixés lors de la précédente assemblée générale. Les objectifs : l’entrée de référents techniques pour le football masculin et féminin et l’ouverture d’une classe à horaires aménagés pour le foot féminin au collège Robert-Lasneau, ont été atteints. Des efforts qui vont perdurer pour les années à venir.

 

Football et actions citoyennes

Le club compte actuellement 309 licenciés, avec 20 équipes, féminines et masculines. «Il nous faut créer une identité propre au club avec la programmation annuelle de travail, des procédés d’entraînement et un suivi des joueurs et des éducateurs pour qu’ils accèdent dans la catégorie supérieure avec des repères», pointe le président. Le football a son rôle également dans l’éducation des plus jeunes à travers des actions citoyennes regroupant la santé, bien sûr, mais également le fair-play, les règles du jeu et de l’arbitrage. «Par de simples faits, on peut donner aux joueurs des reflexes qu’ils intégreront et les responsabiliseront. Tenir le rôle d’arbitre assistant, par exemple, et ainsi se confronter à la réalité de l’arbitrage», souligne Stéphane Darnault.

 

L’assemblée générale a été aussi l’occasion de revenir sur ce projet de fusion entre l’ USV Football et A.L. Saint-Ouen. Une fusion rejetée lors de l’assemblée générale du club Audonien. «Je le regrette et je suis déçu. C’était une occasion de créer un groupe plus fort pour monter en catégories et mutualiser les dépenses », se désole le président en fin de séance.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le club hippique de Vibraye

 De bons résultats en avril et une compétition de sauts d’obstacles en mai Dimanche 5 avril au club hippique de

Judo Club de Vendôme à l’heure des bilans

 L’USV Judo est un club dynamique depuis 1956, date de sa création par le Dr Pierre Chevallier. Il le prouve

Une nouvelle salle omnisport à l’automne

 Une nouvelle salle de sport est en construction à Montoire, entre le terrain de rugby et le Dojo. Le premier

MENU
X