Sports

Ecole de Rugby

L’USV Rugby, via les membres de la ligue dépêchés par la Fédération Française, vient d’obtenir à nouveau pour trois ans sa labellisation pour son École De Rugby (EDR).

 

L’École De Rugby est importante pour le club. D’abord par la qualité de l’enseignement dispensé puis par la fidélisation qu’elle apporte pour ces jeunes joueurs qui deviendront l’équipe seniors de demain. «L’EDR concerne les enfants de 6 à 13 ans et reste un vivier de jeunes à fidéliser. C’est peut-être le plus compliqué aujourd’hui. Car au-delà des enfants, il faut également avoir un regard sur les parents qui restent moteur également dans ce processus» détaille Antoine Chouteau, agent de développement du club vendômois, référent sportif de l’École de Rugby.

 

Ce qui est toujours rassurant pour un club, et l’USV Rugby en fait partie, c’est l’attachement de ses membres. «Certains reviennent le week-end spécialement jouer le match. Nous avons l’exemple d’un jeune étudiant qui n’hésite pas, si nous avons besoin, à revenir de Lyon pour jouer. Le côté familial et convivial sûrement surtout quand on sait qu’aucun joueur n’est rémunéré, aucune prime versée» insiste Éric Barthez, président du club.

 

La bonne nouvelle de ce mois de novembre vient de tomber également pour le club. Vendôme, en collaboration avec le club de Montoire, va organiser les prochaines Ovalides, les finales régionales des collèges et lycées, le 4 mars. Un coup de projecteur pour le rugby sur le territoire, avec 1.500 jeunes attendus. «Cet événement fait partie de notre relance sur des conquêtes de catégories d’âge en chute cette année» poursuit le président. Car, effectivement, pour avoir une équipe seniors avec les mêmes résultats satisfaisants qu’en ce moment, la préparation se fait en amont, avec des jeunes qui deviennent alors espoirs du club pour les années à venir.

 

https://www.usvendomerugby.com/

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X