Sports

Et vogue sur le Loir

Olivier Dessolin, président de l’USV Canoë-Kayak, réunissait ses membres pour l’assemblée générale du club, en présence de Jimmy Marcilly, adjoint en charge du sport et d’Alain Saillard, président de l’USV-UA.

Avec plusieurs compétitions pour les jeunes licenciés et malgré un nombre limité de membres, 23 au total, l’USV Canoë-Kayak se trouve régulièrement au service des autres associations. En effet, comme l’ont souligné Jimmy Marcilly et Alain Saillard, on retrouve la section vendômoise de canoë lors du triathlon des coteaux du Vendômois sur le plan d’eau de Villiers ou lors du Défi de la Salamandre de l’USV Natation. Leurs bateaux et membres permettant une surveillance sur l’eau pour les nombreux sportifs de ces épreuves. Ce club participe également à la Duckrace de la Table Ronde Française en ramassant les petits canards en plastique qui traînent.

Leur local en dessous du Centre aquatique le long du Loir va être réaménagé et repeint par leurs soins après l’accord donné par la ville. Quant à la douche, que les membres attendaient, il leur a été spécifié qu’elle ne pourrait pas se faire à cause de leur vestiaire en zone inondable. Une possibilité néanmoins serait l’ouverture pour les licenciés, des douches du gymnase des Grands Prés ou de la piscine. Reste à confirmer cette décision par le service sport qui se déplacera rapidement les rencontrer.

Pour la saison 2023-2024, l’USV Canoë-Kayak a travaillé sa communication avec un nouveau logo, un flyer disponible dorénavant à l’office de tourisme pour ses locations d’été en accompagnement d’un numéro de téléphone dédié à celles-ci et des oriflammes le long de leur local pour une meilleure visibilité. En fin d’assemblée, Régis Becquet a remplacé comme trésorier au sein du bureau Emilie Couty et Hugo Pantois s’est proposé au rôle de responsable de la partie technique.

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page