Menu

La Flèche de Droué dans la cible

La Flèche de Droué dans la cible

Club dynamique, la Flèche de Droué propose l’initiation bien sûr mais également la compétition à tous ses membres. Le 12 et 13 novembre, se déroulera le 2e tournoi organisé par les archers de Droué, concours de tir en salle,  sélectif pour les championnats de France, ouvert à tous les licenciés de la région.

Pierre Solon, président depuis 1 an de la Flèche de Droué, est un jeune retraité, installé avec sa femme Isabelle en vendômois depuis 5 ans. Bien qu’amateur de golf, il s’est mis au tir à l’arc pour accompagner son épouse qui pratique ce sport particulier, au niveau national 2.

«Au contraire des sports collectifs, le sport individuel est très vite peu passionnant pour le non-initié. Plutôt que de m’ennuyer à regarder ma femme pratiquer, je m’y suis mis également !» s’amuse t’il à raconter.

Le club de Droué est monté en 2012 sur la première marche au niveau régional par équipe. Depuis plus rien. Pierre s’est donc mis comme objectif de ramener le club à la compétition et pourquoi pas au plus haut niveau !

«A la Flèche de Droué, nous pratiquons le loisir et la compétition. Ce n’est pas antinomique, on peut partager ces deux côtés, l’expérience de l’un apportant à l’autre» souligne t-il.

A Droué, la pratique de ce sport se fait à la halle aux sports dans une salle qui possède un mur de cible spécialement dédié au tir à l’arc, exclusif dans le Vendômois.

«Dans la période hivernale, nous pratiquons à l’intérieur avec un recul qui peut aller jusqu’à 40 m même si les entraînements et la compétition se font sur 18m. Avec ce mur, la municipalité de Droué avait privilégié le club dés le départ. Pour l’été à partir de mars ou Avril suivant la météo, nous tirons en extérieur à 50m juste à côté de la halle».

La Flèche de Droué a aussi mis en place une compétition bien particulière, qui se pratique en Région Parisienne et à St Avertin à côté de Tours, l’un des plus gros clubs de France : Les Tirs à l’arc en AB. C’est-à-dire au contraire des compétitions classiques, les archers se positionnent sur le pas de tir par paire et vont tirer sur leur cible respective leurs 3 flèches, elles sont comptabilisées puis récupérées pour être retirées immédiatement. Ainsi, les 72 flèches règlementaires sont tirées dans la foulée, sans véritable temps morts. Pour les compétitions classiques, l’archer tire 3 flèches et va se rasseoir pour qu’un autre tireur prenne sa place. Ainsi les 72 flèches peuvent prendre jusqu’à 3 heures pour être tirées.

«Le tir AB apporte du dynamisme à la compétition, deux fois moins de temps d’attente et permet surtout de pouvoir faire plusieurs départs dans la même journée car l’on gagne beaucoup de temps entre chaque compétiteur» déclare t’il.

A découvrir dés le mois de Novembre, juste pour le plaisir d’entendre ce bruit si particulier de la flèche percutant la cible, au centre bien sûr !

Concours de Tir à l’arc sélectif pour les championnats de France
Halle aux sports – Droué – 12 et 13 novembre
Buvette et petite restauration sur place

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Une course dans la prairie

 Le 6 septembre, le Club Tout terrain du Vendômois (CTTV) organise sa première Course sur Prairie à Coulommiers la Tour.

Des handballeurs à Abu Dhabi

 Des sportifs de l’USV Handball et de l’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ( ITEP ) de Saint-Bohaire participent aux «Jeux

« Skater , c’est la liberté !»

 Rencontre à Vendôme avec une bande de 15 à 25 ans. Leur point commun ? La passion du skate chevillée

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X