«J’ai testé pour vous…» le tir-à-l’arc à cheval

by Julie Poirier | 9 septembre 2019 11:11

[1]Une nouvelle rubrique fait son apparition ! Chaque mois, je testerai une activité sportive afin de vous présenter mon ressenti. Pour lancer cette chronique j’ai été invitée à me rendre aux écuries du Vendômois pour tester une nouvelle animation, le tir-à-l’arc à cheval. Détails…

 

Venue de traditions asiatiques vieilles de plus de 4000 ans, l’archerie équestre est l’union de deux disciplines sportives : l’équitation et le tir à l’arc. Des compétitions modernes sont organisées depuis une dizaine d’années. L’objectif est de tirer, entre 5 et 12 mètres, des flèches sur un cheval en mouvement, dans une ou plusieurs cibles, en ligne droite ou sur un parcours de chasse vallonné, mais toujours sur une piste encadrée de 30 à 150 mètres de longueur, appelée «ligne de run». Cette discipline fait partie de la Fédération Française d’Equitation, troisième fédération sportive en France en termes de licenciés.

 

Cavalière traditionnelle depuis plus de 15 ans, le tir à l’arc, autant à pied qu’à cheval, est une première pour moi. Arrivée au centre équestre, équipée de ma tenue habituelle, pantalon d’équitation et bombe, le matériel de tir à l’arc est prêté. J’ai brossé et sellé Crin d’Or, le cheval attribué pour cette animation. Une fois ma monture et moi-même sommes échauffés et préparés, Liska l’animatrice, me donne des conseils pour tenir l’arc : «ton bras doit toujours être dans le prolongement de la flèche». Nous sommes à l’arrêt, à 5 mètres d’une cible. Je commence à essayer de tirer avec l’arc des flèches ventouses, debout sur mes étriers. Plusieurs tests sont nécessaires avant que j’arrive à bien tenir le matériel et réussir à viser. Coup de chance, ou réelles aptitudes, j’arrive à viser et j’atteins (presque) le fameux 10… Satisfaction obtenue, je dois maintenant essayer à une allure plus élevée, départ au galop dans le couloir, toujours à 5 mètres. La difficulté augmente, je dois allier vitesse et précision. Plusieurs essais au galop sont utiles avant que j’arrive à viser, mes flèches atterrissent bien souvent au-dessus des cibles. Pour cette première, la difficulté principale reste de gérer la précision quand la vitesse augmente. Plusieurs séances sont primordiales pour acquérir la dextérité, je renouvellerai l’expérience avec plaisir.

 

Le tir-à-l’arc équestre est ludique et ouvert à tous dont les finalités restent larges, loisirs, compétitions, spectacles… La réussite procure un sentiment de plaisir et de satisfaction instantanés. Pour les novices des deux sports, il faudra bien évidemment apprendre à monter à cheval mais c’est une occasion de connaître de nouvelles sensations et de prendre le temps d’apprécier un bel environnement…

 

Les écuries du Vendômois à Azé proposent différentes animations, renseignements : 02 54 72 14 59,
ecuriesvend@wanadoo.fr. www.les-ecuries-du-vendomois.com[2]
FB : les écuries du vendômois[3]
Portes ouvertes le 29 septembre

Endnotes:
  1. [Image]: https://lepetitvendomois.fr/wp-content/uploads/Portrait-Julie-Laurence-Mary.jpg
  2. www.les-ecuries-du-vendomois.com: http://www.les-ecuries-du-vendomois.com
  3. les écuries du vendômois: https://www.facebook.com/ecuriesduvendomois/

Source URL: https://lepetitvendomois.fr/sports/jai-teste-pour-vous-le-tir-a-larc-a-cheval/