Menu

Le sport pour parler du handicap

Le sport pour parler du handicap

En septembre, à l’initiative d’Alia Hammoudi, conseillère municipale de Vendôme en charge de l’inclusion et l’accessibilité, une journée de sensibilisation au handicap a pu s’organiser avec sept classes de CM autour de la championne paralympique loir-et-chérienne Marie-Amélie Le Fur et le Comité Handisport du département.

 

Marie-Amélie Le Fur ; paralympique ; HandisportLa matinée était consacrée aux échanges entre l’athlète de haut niveau et les élèves. « L’âge est idéal, car il n’y a pas encore de préjugés et une liberté de parole. Les questions ont tourné autour du matériel et sur l’organisation des compétitions. Les élèves associent également beaucoup le handicap à la perception de douleur et ces échanges permettent de leur démontrer que ce n’est pas forcément lié », détaille Marie Amélie Le Fur.

 

L’après-midi était essentiellement dédiée à la pratique. Le matériel spécifique prêté par le Comité Handisport a servi au cours d’ateliers comme la course en ligne droite puis le slalom en fauteuils. Sur les ateliers de cécité, les enfants ont découvert d’autres sens.

 

« Leur montrer que le corps a plein de potentiel. Cette journée leur permet également de s’interroger sur leur mode de fonctionnement et d’être confronté à au handicap moteur et visuel, voir cela comme une nouvelle expérience et non une contrainte », précise la championne.

 

Une journée qui sera, en fonction des disponibilités de Marie-Amélie Le Fur, reconduite l’année prochaine.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Ludovic Leygue, dimanche 18 décembre 2016, au centre équestre de Naveil Equitation

 Un petit détour en Vendômois pour Ludovic Leygue, l’enfant du pays, qui en 1991 a créé sur les terres familiales,

Pourquoi faut-il s’opposer à toute modification de la loi de 1905 ?

 Le Comité Vendômois De la Laïcité (CVDL) organise vendredi 15 mars sa 21ème conférence-débat sur le thème de l’opposition à

Un club en pleine forme

 Le nombre de 500 licenciés est dépassé pour l’USV Tennis qui a fait début décembre son bilan de l’année écoulée.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X