Menu

L’Union Sportive Vendômoise change de présidence

L’Union Sportive Vendômoise change de présidence

On le savait tous, Séverine Durin, présidente de l’USV-Union des Associations, désirait se retirer de cette responsabilité après 10 ans passés à la tête de cette structure. Elle assurera avec le nouveau président, Frédéric Ségura, une co-présidence, laissant ainsi la nouvelle équipe insuffler sa propre dynamique à cette association vendômoise qui regroupe 24 sections sportives.

 

Séverine Durin, femme dynamique et de conviction, médecin dans la vie, est émue en cette soirée d’octobre lors de sa dernière assemblée générale en tant que présidente et qui aurait dû se dérouler 6 mois auparavant. 

 

Le nombreux public, tous à un mètre de distance, occupe entièrement la salle de l’USV-UA rue du Dr Faton. Comme elle le dit lors de son rapport moral, il est difficile de faire le bilan de l’année 2019 tant elle nous paraît loin aujourd’hui. Soulignant ainsi toutes les actions que l’association a pu organiser comme la Fête du sport, les événements sportifs ou l’ouverture fin 2019 du nouveau Centre Aquatique tant attendu. 

 

Remerciant toute son équipe de bénévoles avec qui elle a pu mettre en place son programme, la rénovation totale du local de l’association ou bien ses actions envers le handicap. La liste serait longue et il me semble qu’un journal entier ne suffirait pas à énumérer tous ses engagements. Que dire dans un court article, à part être reconnaissant pour tout ce travail accompli quand on connaît la tâche immense et les nombreuses responsabilités que représente une telle fonction dans une association regroupant plus de 3.700 licenciés dans le Vendômois. Alors tout simplement, merci Séverine.

 

 

Interview du nouveau président de l’USV-UA

 

Chaque nouvelle candidature pour une olympiade, soit 4 ans de présidence à la tête de l’USV-UA, doit exposer ses projets afin de fédérer les présidents des sections sportives et leurs adhérents à ses nouvelles idées. Un exercice pas toujours simple. Détails avec Frédéric Ségura, élu président le 9 octobre.

 

Le Petit Vendômois : Quels projets avez-vous présenté pour l’association dans cette période 2020-2024 ?

Frédéric Ségura : Plusieurs axes pour ce nouveau projet que je souhaite mettre en place. D’abord réfléchir à accueillir les sportifs en maintenant ce poste essentiel d’accueil au sein de l’USV-UA. Fédérer et associer les licenciés à la mise en place des projets, renforcer l’esprit de groupe essentiel pour ce sentiment d’appartenance à l’USV. Puis communiquer en créant un réseau de parrainage entre associations pour l’organisation d’événements sportifs. Intégrer les jeunes dans les commissions me paraît également une piste primordiale. Et développer un projet JO pour Paris 2024, en engageant une dynamique à l’échelle locale. Nous avons besoin aussi à Vendôme de faire un diagnostic de toutes les installations, gymnases comme terrains extérieurs. Nous continuerons également la mise en valeur des réussites sportives dans nos clubs et la sensibilisation des éducateurs de chaque section à la pratique du sport par des publics spécifiques comme le handicap, déjà engagée sous la présidence de Séverine. Nous poursuivrons les dialogues instaurés avec la municipalité, pour la mise en œuvre d’un projet de pôle sportif et ludique par exemple.

 

LPV : Comment mettre en place tous ces projets ?

Je désirerais associer tous les licenciés à la mise en place des projets au travers de commissions exécutives comme par exemple pour la communication par l’intermédiaire de sa commission responsable qui pérennisera le guide du sport, très utile en septembre à la rentrée sportive.

 

LPV : Et l’avenir du sport à Vendôme ?

Nous voyons bien que les besoins des usagers évoluent avec le développement des pratiques «loisirs». L’émergence également de nouvelles pratiques comme le «beach» sur le sable, contribue finalement à la construction complète d’une politique sportive locale. Un autre axe aussi de réflexion avec la volonté d’inscrire le développement sportif dans une démarche respectueuse de l’environnement. Pour toutes ces observations, nous allons nous y attacher grâce à l’équipe renforcée au nom, et pour toutes les associations que nous représentons.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

En mai, pêche ce qu’il te plaît (ou presque)…

 En début de printemps, doux et clément, certaines espèces de poissons blancs peuvent déjà avoir fini de frayer, principalement dans

USV Karaté

 Né en Inde il y a près de 2000 ans, cet art martial primitif est venu en Chine grâce à

Championnat du monde pour Marie Connan

 Débarquée d’Angleterre, Marie Connan, Vendômoise d’origine, concourra aux Championnats du monde de boxe en novembre en Inde. Licenciée à l’USV

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X