Sports

Une saison canon pour l’USV Triathlon

Avec l’explosion du nombre de licenciés, passant de 103 membres il y a deux ans à plus de 220 aujourd’hui, Teddy Soulis, président du club vendômois se réjouit de ce dynamisme. Profitant de cette vitalité, il tire parti de cet élan avec son bureau et toute son équipe de bénévoles pour transformer cette énergie en projets audacieux.

Outre l’envie de bouger et de se dépenser après ces mois de restriction dus au Covid, le nombre de licenciés de l’USV Triathlon qui a plus que doublé est une affaire d’homme et de personnalité. « Lorsque je prends du recul et que j’analyse la situation, l’arrivée d’Hugo, l’entraîneur et éducateur physique du club y est pour beaucoup. Il a une vraie empathie pour tous les licenciés, du plus jeune au plus ancien, il sait tirer le meilleur de chacun, tous les membres adhèrent à sa façon de mener la partie sportive. Les résultats sont là, l’Ecole de Triathlon a plus que doublé » s’enthousiasme Teddy Soulis. En effet, le club de Vendôme enregistre en France l’une des plus grosses progressions en nombre de licenciés.

La ville de Vendôme a même accordé, depuis l’année dernière, des heures supplémentaires au club pour les séances d’entraînements à la piscine. L’USV Triathlon noue également depuis septembre un partenariat avec l’USV Athlétisme pour mener ensemble des projets d’épreuves comme un 5 et 10 km sur route qui devrait prochainement voir le jour. Lancées en octobre dernier, les inscriptions au futur Triathlon des Coteaux du Vendômois de mai prochain sont déjà à plus de 200 inscrits aujourd’hui dont 12 clubs de la France entière qui viendront en sortie club. « Notre objectif est d’organiser en 2024, année des JO, le Championnat de France à Villiers puis à l’automne les 24h de Triathlon, en individuel comme en groupe. Entre ces deux dates, l’USV Triathlon prépare actuellement une sortie club ouverte à tous, membres ou pas, pour aller voir les épreuves des Jeux Olympiques de triathlon » conclut Teddy Soulis, président heureux d’un club dynamique.

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page