Menu

Vendôme, en piste pour le haut niveau

Vendôme, en piste pour le haut niveau

Pour la première fois, l’ USV Handball et l’ USV Escrime ont signé un contrat d’objectifs «haut niveau» avec la ville de Vendôme pour la saison 2017-2018.

 

La signature entre la ville de Vendôme et ses clubs sportifs s’est tenue dans la salle des actes. Un symbole fort pour soutenir deux clubs dans le haut niveau, l’un pour son équipe féminine de moins de 18 ans, qui évolue en national ; l’autre pour Margot Daudin, qui a intégré en septembre un centre de formation sportif d’escrime à Nevers. Dans son allocution, Pascal Brindeau, maire de Vendôme, accompagné de Sam Ba, l’adjoint en charge du sport, a insisté sur le rôle de l’Union des associations qui fédère toutes les disciplines sportives et les soutient au quotidien. «Le tissu sportif vendômois répond toujours présent, c’est une chance et cela contribue aux résultats que nous voyons ce soir. Ce soutien supplémentaire que nous apportons contribue au rayonnement de la ville au niveau national, voire international.»

 

Pour preuve, l’ USV Handball est revenu dans la course. Passant de 200 membres à 350 en trois ans, elle renaît de ses cendres. L’équipe féminine, qui joue cette année en national, est composée de jeunes filles qui se connaissent maintenant depuis quatre ans. Passant de régional 2 à régional 1 l’année dernière, elles ont passé le cap cette année avec un recrutement de deux jeunes de Blois et jouent désormais en national. «Cette convention, qui nous permet de bénéficier d’une aide de 1500 euros, va nous aider dans nos déplacements. Car les compétitions se déroulent dans un grand quart nord ouest de la France», détaille Eric Vial, président de l’ USV Handball. L’accueil des finales, les 2 et 3 juin prochains à Vendôme, motive l’ensemble des membres et bénévoles du club.

 

Côté escrime, Margot Daudin, 14 ans, qui l’année dernière était arrivée en 2e régional à l’épée, vise la première place cette année. Elle est également sélectionnée pour les demies finales France le 25 mars à Pont à Mousson. L’aide de la ville de Vendôme, à hauteur de 500 euros, va aider Margot pour les compétitions et son inscription au Crefed de Nevers, un centre de recrutement en partenariat avec un collège pour suivre ses études. «On commence l’escrime avec le fleuret, arme d’enseignement et long apprentissage. L’épée ensuite. Avec un bon maître d’arme, comme Pascal au club de Vendôme, on progresse vite. Pour Margot, ça a collé immédiatement et pour qu’elle progresse dans la hiérarchie, ce n’est plus à Vendôme que cela se passe, malgré qu’elle y revienne pour s’entraîner tous les vendredis soir», explique Eric Chassagne, président du club vendômois.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un bilan mitigé

 Le club d’athlétisme de Vendôme était en assemblée générale à la mi-novembre pour retracer la dernière saison 2018-2019 et présenter

Les rando-rollers sont de retour !

 Après le succès de la première année, les rando-rollers sont de retour pour une deuxième saison désormais organisée par l’association

A la découverte de sentiers et chemins forestiers vendômois

 Dimanche 25 octobre, l’association BALADE propose sa 14e édition des « Sentiers Vendômois ».   Un choix de 9 boucles entièrement balisées

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X