Menu

Belle initiative et franc succès pour l’opération «Ateliers ouverts»…

Belle initiative et franc succès pour l’opération «Ateliers ouverts»…

L’opération «Ateliers ouverts» lancée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher, en relation avec l’association des artisans d’art du département, a favorisé les rencontres entre le public et  des artistes que l’ont a pu voir évoluer dans leur environnement de labeur.

 

Ainsi, à Fortan, Jeanne Spehar et Fabrice Gloux ont reçu une bonne centaine de visiteurs, le dimanche 2 avril, dont le député-président du Conseil départemental Maurice Leroy, qui ont apprécié le travail de Jeanne en matière de panneaux peints qui peuvent servir de bases à la fabrication de tapisseries uniques, ainsi que ses talents de restauratrice d’œuvres en péril.

 

Fabrice, quant à lui, tout auréolé de la signature de la statue d’Olympe de Gouges, entrée le 17 octobre dernier, à l’Assemblée nationale, a évoqué son métier de sculpteur, ses techniques de travail et a animé une mini-conférence pédagogique qui en a séduit plus d’un(e).
Partout ailleurs dans le département, il y a eu possibilité d’entrer en contact avec des tapissiers, des lissiers, des peintres, des restaurateurs d’œuvres d’art, telles des livres et parchemins, des bijoutiers, des céramistes…et de découvrir, aussi, des lieux habituellement fermés au public.

 

L’expérience, en plus grand, sera renouvelée l’an prochain tant cette édition 2017 a recueilli un succès inespéré au départ, ce qui prouve que le Loir-et-Cher a encore de nombreux talents cachés à faire éclore et qu’un dialogue simple ou une simple rencontre vaut, des fois, toutes les opérations de publicité sous toutes ses formes…

 

Richard MULSANS


À lire également

Visite ministérielle pour les réfugiés en Loir-et-Cher

Jacqueline Gourault était de retour sur ses terres pour une opération à destination des réfugiés du département.   Durant son

5 ans pour le Clos

Le pari un peu fou de Laurent Pocheriau a pris naissance il y a 8 ans lorsqu’il décide de racheter

A la rentrée, vive la brocante !

«Quand on n’a pas l’usage de ses jambes, c’est précieux d’avoir un ami qui en a quatre !» Comme les

X