Menu

Comment consommons-nous dans le Vendômois ?

Comment consommons-nous dans le Vendômois ?

Une problématique qui nous interpelle tous : le commerce d’aujourd’hui et surtout celui de demain. C’est ce que Catherine Bonneau, Vendômoise, experte dans le marketing et la communication, lance sous forme de questionnaire.

 

« Après des années passées à fouiller les placards et à sonder les cœurs de mes contemporains pour nourrir vos réflexions, vos innovations, vos communications et l’ensemble de vos chantiers, la passion pour les études est intacte », s’amuse Catherine Bonneau. Après une expertise des cibles, de leur approche comme de leur compréhension, Catherine Bonneau s’interroge cette fois-ci sur «comment fait-on ses courses en 2017 ?».

 

«Nos cœurs de villes et de villages se délitent sous nos yeux et, dans le même temps, on nous dit que le commerce de proximité connaît une embellie », poursuit-elle. A l’évidence, Internet fragilise nombre de commerces en transformant le processus d’achat, avec comme paradoxe des opportunités inédites pour ces mêmes commerces. Des hypermarchés que l’on annonce en déclin mais qui continuent malgré tout à s’installer en périphérie de nos petites villes. « On peut multiplier les exemples sans faire apparaître une seule idée fertile. Il nous faut revenir à la base et interroger ceux qui ont le pouvoir : les clients.», appuie l’experte.

 

Catherine Bonneau lance donc une étude nationale qui a pour unique objectif de comprendre comment on consomme aujourd’hui, en ville comme à la campagne, quand on a 30 ans ou 75 printemps. Elle nous invite à répondre à un questionnaire de trois minutes pour en tirer des enseignements utiles pour les professionnels, mais aussi pour les villes et villages, et ce afin de réaliser un focus pertinent sur notre territoire.

 

powwowbuzz.blogspot.fr . Le questionnaire : fr.surveymonkey.com/r/NV7XHG9

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La démocratie permanente en marche en Centre-Val de Loire

 Lancée uniquement en France par la région Centre-Val de Loire depuis un an, l’opération « Démocratie permanente » a permis

Un équipement de pointe : le drone !

 Nous avons rencontré le responsable d’une société spécialisée dans «la captation par drone» qui avait pris position devant l’«Espace Outremer»,

Du nouveau dans la cuisine à Vendôme !

 Boris Soudre est arrivé dans la région il y a 4 ans pour un poste de directeur commercial. Séduit par

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X