Menu

Convention signée

Convention signée

La Régie de Quartier accueillait Val Dem dans ses locaux, rue de Courtiras pour signer la 3e convention pour son activité de recyclerie, collecte et transformation d’objets pour une seconde vie.

«Dans 2 de nos déchetteries sur les 7 que nous possédons, nous accueillons 2 «valoristes» de la régie de Quartier qui vont trier et mettre en benne ce qui peut être récupéré» souligne Thierry Boulay, maire adjoint de Thoré la Rochette et Président de Val Dem syndicat mixte de collecte, de traitement et de valorisation des déchets ménagers du Vendômois.

Cette convention qui doit être signée chaque année car inscrite au budget, permet à la Régie de quartier, représenté par Florence Bour, sa présidente, conseillère municipale de Vendôme de bénéficier d’un chèque de 15 000 euros.

L’objectif pour Val Dem est de capter du gisement qui n’aille pas en enfouissement, car cela coûte cher et le syndicat préfère aider la Recyclerie et donc la Régie de quartier à maintenir cette activité plutôt que payer pour un enfouissement improductif. Des emplois sont à la clé et en même temps, la réutilisation des déchets qui sont recyclés permet un acte environnemental non négligeable.

«C’est en fait un accord gagnant entre nos deux structures. L’un économise, l’autre crée de la richesse aussi bien pécuniaire avec les ventes d’objets que sociale avec des emplois à la clé» précise Florence Bour.

Parallèlement à ses activités de Récyclerie, la Régie de Quartier se tourne également vers d’autres possibilités de recyclage.

«C’est ce rapprochement souhaité par le conseil d’administration de la Régie vers des industriels privés pour l’embauche de salariés avec comme exemple l’entreprise Sepchat où trois emplois à temps plein ont été créés pour le démantèlement d’extincteurs ou des sièges d’assises de bureau» soulignait Yves Gendrault, directeur de la Régie de quartier de Vendôme.

Sûrement d’autres niches à exploiter sur le territoire pour l’insertion par le travail, la régie de Quartier possède un bel outil et les capacités à créer bien d’autres emplois.


À lire également

Tourisme : maintenir le cap !

Attentats, mouvements sociaux, climat anxiogène… le tourisme français, fer de lance de l’économie hexagonale, est en chute libre. Le Loir-et-Cher,

De nouvelles manières de lutter contre les accidents de la route

L’éthylotest antidémarrage ou EAD et le label «Ville prudente» arrivent… Doté de plusieurs outils lui permettant de poursuivre sa politique

Métiers et artisanat : croisons les doigts…

Dans Nikita, le film de Luc Besson, Jean Reno jouait « le Nettoyeur », chargé de faire disparaître des cadavres « encombrants ». Sans

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X