Menu

Le Comité départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement en visite sur le site de méthanisation de Renay

Le Comité départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement en visite sur le site de méthanisation de Renay

Dans le cadre de ses activités, le Comité départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement de Loir-et-Cher (CDPNE 41) avait programmé, en relation avec GRDF, la société MéthaBraye et La Chambre d’agriculture, une double animation, composée d’une conférence sur la méthanisation, ses enjeux, son avenir avec une production d’énergie et un résidu utilisable pour la fertilisation des sols, puis de la visite de l’usine de méthanisation de Renay (160 hectares), in situ.

Odile Deshayes, responsable du lieu et de la structure Aprovol a expliqué aux visiteurs l’histoire de l’entreprise de Renay et ses implications dans le cadre d’une première expérimentation qui a pris de l’ampleur au fil des ans. Si, au départ, il convenait de traiter les déchets d’élevages fermiers de l’entreprise même, il a rapidement été décidé de donner de l’extension à cette idée très neuve dans le département de Loir-et-Cher, en matière d’écologie et de maîtrise des déchets. La famille Deshayes, qui a toujours été sensibilisée au recyclage, a embrayé, ensuite, vers la collecte des déchets de cantines/lycées et entreprises de bouche, telles que restaurants, boucheries, charcuteries…et d’autres fournisseurs de matières premières pour leur digesteur.

Renay fait partie de l’Association des Agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) qui compte, environ, 150 membres (deux en Loir-et-Cher et six en région Centre-Val de Loire) et qui est en expansion tant il y aura de débouchés sains pour éviter toute pollution et ravages en France. Innovation, technologie et professionnalisations sont les trois socles de lancement de ce nouveau métier, encore balbutiant, mais déjà bien intégré dans un circuit entre régions de Bretagne et Centre-Val de Loire, entre céréaliers et éleveurs, en plus des partenaires locaux déjà bien impliqués, dont le lycée agricole d’Areines.

Le biométhane, gaz renouvelable respectueux de l’environnement, produit localement à partir de déchets, atteint, après épuration le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut être injecté dans les réseaux. Comme le gaz naturel, il peut chauffer et permettre de cuisiner et, utilisé comme carburant (BioGNV), il peut offrir une solution économique et écologique pour le transport des marchandises et des…humains.

Ainsi, le biométhane propose une solution vertueuse et locale pour le traitement des déchets tout en créant des emplois non-délocalisables directs (1 à 3 personnes par site ; 9 à plein temps plus les trois dirigeants à Renay), et en favorisant le développement d’une agriculture durable et pérenne économiquement.
Ce nouveau métier devrait attirer les jeunes et les amoureux de nature. Renay participe aux Journées du patrimoine au même titre que les châteaux et/ou autres monuments anciens.
Diversifiant ses activités, le site de Renay propose par ailleurs du compost, des granulés de bois, tout en poursuivant l’élevage de volailles, l’entreprise agricole en interfaces élevages/productions céréalières en attendant l’application de nouvelles techniques et technologies de méthanisation avec du nouveau matériel. Renay écrit, déjà, en plein Vendômois, le futur des étapes de l’énergie nouvelle en France…

En savoir un peu plus sur la méthanisation…

La méthanisation est un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique dans une cuve (le digesteur), en l’absence d’oxygène (anaérobie).
La méthanisation produit, à  la fois, du biogaz (riche en méthane récupérable) et des engrais renouvelables, sorte de résidu solide ou liquide, appelé, également, digestat, tout en conservant les éléments fertilisants dans ledit digestat…

Richard MULSANS

Contact : Laprovol, route de Chanteloup, 41100 Renay
(02 54 23 61 62 ou laprovol@laprovol.fr)

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Du 1er au 15 novembre, vivez la Quinzaine gourmande avec Cuisine en Loir-et-Cher !

L’association de restaurateurs de métier «Cuisine en Loir-et-Cher» organise une nouvelle fois sa «Quinzaine Gourmande» du 1er au 15 novembre.

Pour de prochaines expositions…

Philippe Tournon collectionne depuis sa plus tendre enfance toute sorte d’objets ; pas ceux qui ont forcément le plus de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X