Menu

Manger bio et local, tout en soutenant l’installation de jeunes producteurs : un nouveau départ pour le GAC Vendôme

Manger bio et local, tout en soutenant l’installation de jeunes  producteurs : un nouveau départ pour le GAC Vendôme

Le Groupe Autonome de Consomm’acteurs (GAC), l’équivalent sur Vendôme des AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) connues ailleurs, a repris ses activités avec un nouvel élan. Tous les jeudi soirs, entre 18h30 et 19h30, les adhérents de l’association et des producteurs à la fois bio et locaux se donnent rendez-vous à Saint Ouen, au siège social de l’association. Sur des étals sont alors installés légumes, fromages de chèvre, pains, œufs, souvent aussi thés, tisanes, vins, confitures, biscuits, sorbets, glaces, ou encore de la viande de bœuf, d’agneau ou de porc. Il y a également un stand mensuel «d’artisans du monde» proposant des produits issus du commerce équitable.

Il ne s’agit cependant pas d’un simple marché paysan bio dans un lieu couvert, mais producteurs et consommateurs sont liés par une relation plus durable : pour la plupart des produits, les adhérents passent commande à l’avance (souvent d’un mois). Pour d’autres produits (agrumes, par exemple), les adhérents se regroupent pour des commandes communes, dont les prix défient toute concurrence, même celle des produits non bio en supermarché.

Le système des contrats permet au consommateur un point de retrait unique de produits de qualité dont il connait les producteurs et au producteur une visibilité à l’avance de ses ventes et donc de sa trésorerie, aspect particulièrement important pour les jeunes producteurs qui démarrent leur activité. Ainsi, l’association s’est engagée à soutenir l’installation de Barthélémy Carroué (photo), jeune maraîcher depuis 2015 à Pezou. C’est la première saison que Barthélémy vend sa production de plus en plus variée au GAC. Après une année particulièrement défavorable, il espère être en mesure de proposer bientôt des abonnements «paniers de légumes» aux adhérents de l’association. La solidarité des adhérents avec «leurs» producteurs peut aussi comprendre des coups de pouce financiers ou de main d’oeuvre en cas de coups durs. Ainsi l’association a déjà pu aider après des intempéries ou après que les renards aient fait des ravages chez un éleveur de volaille.
Les portes du GAC sont ouvertes tous les jeudis à toute personne intéressée de connaitre l’association, les produits et les producteurs. Les curieux sont plus particulièrement conviés de se joindre aux adhérents à l’occasion de la réunion conviviale de reprise du GAC le 6 octobre à 19h au local de l’association.

Contact : tél. 02 54 73 94 97,  consommacteur41@free ou gacvendome@laposte.net.
Adresse : 17 rue Roger Salengro, 41100 St Ouen (Zone industrielle Nord, local de la librairie des maths)
www.gacvendome.org

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Financement participatif : un vrai coup de pouce à l’économie locale

 Ce mode de collecte est désormais connu, si ce n’est incontournable, dans le domaine caritatif, associatif ou assimilé. Il s’agit

Les 23, 24 et 25 septembre Les Virades en Vendômois

 Chaque année en septembre, l’association «Vaincre la mucoviscidose» organise à Villiers sur Loir un week end festif afin de récolter

Les retraités de l’artisanat se défendent

 Seule organisation représentative des retraités de l’artisanat reconnue par les pouvoirs publics, la Fédération nationale des associations de retraités de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X