Économie et sociétéÉconomie en Vendômois

Thierry Boulay reconduit à la tête de Val Dem

Au 1er janvier, la création de la communauté d’agglomérations Territoires vendômois a été l’occasion de revoter le nouveau bureau du Syndicat mixte de collecte, de traitement et de valorisation des déchets ménagers du Vendômois.

Sans surprise Thierry Boulay, 2e adjoint à la mairie de Thoré-la-Rochette, a été réélu président de Val Dem. Malgré le changement de communautés, le bureau du Syndicat ne varie pas. Les dossiers en cours et la politique engagée depuis quelques années ne changent pas de cap. C’est rassurant dans ces périodes de troubles politiques.

«Rien ne bouge sur les projets que nous avons commencés il y a trois ans», soulignait Thierry Boulay.

En effet, l’un des lourds dossiers, le centre de tri régional à Parçay-Meslay, au nord de Tours, est maintenu. Début mars, l’audition des candidats pour le bureau d’étude du projet sera lancée. Même si la réflexion est encore d’actualité, l’idée du centre de tri doit être acté au printemps afin d’engager la construction de la structure.

«Aujourd’hui, nous sommes encore en discussion avec tous les partenaires de ce projet, mais l’objectif est bien d’ouvrir en janvier 2020», précise-t-il.

Sur ce site gigantesque, sont prévues 22 communautés, dont certaines comme le Vendômois ont changé de périmètre, ce qui pourrait retarder certaines décisions. Ainsi l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et une partie de la Sarthe viendraient se rattacher à ce nouveau centre.

Le travail ne manque donc pas pour le Syndicat. Le traitement des déchets toxiques, des déchets du mobilier, du textile, le travail avec des éco-organismes, tout cela peut se mutualiser à plusieurs. L’Etat l’a bien compris et pousse les communautés au regroupement territorial avec un schéma régional qui se dessine. La réélection de Thierry Boulay à la tête du Syndicat Val Dem ne change en rien les orientations partagées par tous, quel que soit le bord politique et avec des visions à moyen et long terme sur les équipements et la gestion financière. Une bonne manière d’avancer vers un futur bien plus respectueux de notre environnement qu’hier.

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X