Économie et sociétéAssociations

Résurgence, en assemblée générale

Et conférence sur le système défensif du XIIIème siècle de Vendôme

La période vécue depuis deux ans n’a pas épargné la vie de Résurgence : report des assemblées générales, annulation de deux concerts annuels… Mais par bonheur, la plupart des activités de chantiers de patrimoine bâti et de l’atelier vitrail ont pu se maintenir même en effectif réduit.

Ainsi a été poursuivi l’équipement en futur établissement recevant du public de l’imposante Grange de la Couture du XIVè siècle à Montoire. De son côté, La Chapelle de Rocheux à Fréteval a reçu les soins de l’atelier Vitrail qui a pu aussi créer et restaurer les vitraux des églises de Lisle et du Plessis-Dorin ainsi que du Manoir d’Alleray à Choue. Lors de l’assemblée sera confirmée l’organisation du concert de cette année qui se déroulera le 18 juin dans le cadre du Manoir de La Bonaventure au Gué-du-Loir.

La Tour de l’Islette restaurée il y a 40 ans…

A l’issue de l’assemblée générale, se tiendra une conférence illustrée de Jean-Claude PASQUIER, passionné de l’histoire du Vendômois, sur l’Histoire du mur d’enceinte et des portes fortifiées du système défensif de Vendôme édifié au XIIIè siècle auquel appartient la Tour de L’Islette, un de ses plus imposants vestiges, dont les étapes de sa restauration seront retracées avec les photos du chantier de 1977 à 1982. Durant ces 5 années, les bénévoles de Résurgence ont en effet oeuvré sur cette partie des anciennes murailles de Vendôme, hissant notamment 150 tonnes de maçonnerie sans grands moyens techniques, comme à l’époque! Et depuis 40 ans, cette tour qui abrite une salle des gardes avec sa cheminée monumentale et une ancienne partie du chemin de ronde, reflète ses créneaux dans les eaux du Loir, arborant fièrement le drapeau aux armes de la cité.

Assemblée générale et conférence,
salle des Greniers de l’Abbaye,
samedi 26 mars à 16h, entrée libre.
Dans le respect des consignes sanitaires du moment.

 

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X