Menu

Sécurité sanitaire : le Conseil départemental en première ligne

Sécurité sanitaire : le Conseil départemental en première ligne

Le Conseil départemental de Loir-et-Cher, que préside Nicolas Perruchot, a commandé 700 plaques de  protection distribuées gratuitement aux commerçants, aux membres des professions libérales qui accueillent du public, dans les points poste, les bureaux d’accueil des mairies, etc. Ces écrans en plexiglass offrent une protection aussi bien au public qu’à la personne qui le reçoit ; ils ont été conçus et réalisés par «  Stal » de  Romorantin-Lantenay, une société spécialisée dans l’aménagement, entre autres, d’espaces commerciaux. Toutes les entreprises qui en font la demande, peuvent  bénéficier de cette protection.

 

 

Dans le canton de Montoire, Claire Foucher-Maupetit et Philippe Mercier, qui en sont les conseillers départementaux, ont relancé les bénéficiaires potentiels par l’intermédiaire des services de la Communauté des Territoires vendômois qui a appelé chacun d’entre eux pour connaitre ses  besoins éventuels. Mieux encore, une fois ceux-ci recensés, les élus n’ont pas hésité à jouer les livreurs et à se rendre eux-mêmes sur le terrain pour monter et installer le dispositif.  Une quarantaine de sites du canton ont marqué leur intérêt pour cette initiative. Dès samedi matin, 4 avril, Philippe Mercier livrait les boulangeries d’Artins, de Saint-Martin-des-Bois, de Ternay, la boulangerie « Marescot » à Montoire ainsi que la boucherie Morin et le laboratoire d’analyses médicales , l’après-midi étant consacrée aux commerces multiservices de Vallée de Ronsard (Jacques Dolbeau à Couture) ainsi que « Lys et Pat » à Villedieu. Avec une dextérité remarquable, l’élu a déballé, monté, installé la protection particulièrement bien conçue qui permet aussi les opérations de règlement sans exposer les partenaires.

 

Il convient de saluer cette initiative du Conseil départemental qui met tout en œuvre pour permettre à la population de passer cette période difficile avec un maximum de sécurité. C’est aussi un moyen de faciliter le travail du commerce local qui doit pouvoir jouer pleinement son rôle avec une sécurisation au moins équivalente à celle des grandes surfaces. C’est également le témoignage de l’intérêt porté par ces élus de proximité aux zones rurales. Leur engagement personnel sur le terrain  atteste  leur implication au service de leurs concitoyens.

 

Xavier Campion

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Pas de voyage à Rio et encore plus de com., mais autrement…

 Le Conseil départemental taxe pour poursuivre les travaux. Un an, à huit jours près, après son installation sous sa nouvelle

Chantier ferroviaire sur la ligne Vendôme-Montoire

 Les travaux pour 4 millions d’Euros sur la ligne ferroviaire qui ont débuté en janvier ont pu se financer  grâce

Déjeuner d’affaires

 A l’espace Outremer, sur le Pôle technologique de la gare TGV, le premier « business meeting », initié par Territoires

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X