Menu

Année compliquée mais maîtrisée pour l’USV-Triathlon

Année compliquée mais  maîtrisée pour l’USV-Triathlon

Des perspectives heureuses à la rentrée de septembre 2019, l’USV Triathlon se réjouissait de cette année olympique avec l’augmentation de ses licenciés, un nouveau centre aquatique à la hauteur de toutes les espérances et une nouvelle édition du Triathlon des Coteaux du Vendômois en mai 2020 qui se dessinait sous les meilleurs auspices. Une dynamique qui est freinée comme pour beaucoup d’associations sportives au soir du 16 mars.

 

« La décision du confinement à l’échelle nationale est tombée et doit être rapidement digérée avec des dispositions qu’il faut mettre en place comme la communication d’arrêt-total de la pratique auprès de nos adhérents et la mise au chômage partiel de notre entraîneur salarié grâce notamment à l’aide précieuse de Ludivine de l’USV-UA » détaille d’emblée Tony Soulis, président de l’USV Triathlon lors de l’assemblée générale de l’association en janvier. L’annulation du Triathlon des Coteaux du Vendômois est un coup dur également pour l’association sportive qui en dégage chaque année un bénéfice pour le fonctionnement de la structure.

 

En mai, retour de la pratique du sport avec un démarrage progressif, l’USV Triathlon retrouve son dynamisme, marque de fabrique de l’association et le moral revient. « Tout l’été sera animé par des épreuves internes avec un fort taux de participation des adhérents » poursuit le président. Frédéric, l’entraîneur du club, profite de cette période estivale pour préparer une délégation d’athlètes pour les championnats de France de triathlon. « Le résultat vient confirmer l’investissement de chacun car huit triathlètes sont présents, fin août, à Châteauroux avec, à la clé, quatre qualifications pour les championnats de France. Un ratio impressionnant » s’enthousiasme Tony Soulis. Le 21 septembre, l’USV Triathlon organise un Swim Bike and Run en binôme qui rencontre un vrai succès. Quatre triathlètes du club réalisent un Ironman autour du Vendômois (3.6 km de natation, 180.2 km de cyclisme et 42.195 km de course à pied) pour palier l’annulation du FrenchMan d’octobre.

 

Avec la 2e vague, l’association est arrêtée dans son élan et connaît un fort impact sur les adhésions. Malgré la mise en place d’activités à distance, l’envie et la motivation ne sont pas au rendez-vous. « Nous finissons l’année 2020 avec un exercice budgétaire déficitaire et une diminution sensible de nos adhérents. Notre trésorerie saine nous permet de poursuivre dans la voie de la professionnalisation en pérennisant l’emploi temps plein de notre entraîneur. Notre salut passe néanmoins par un changement de logiciel associatif et un engagement de tous pour maintenir ce dynamisme cher à Vendôme Triathlon » concluait le président devant l’assemblée et en présence de nombreux élus.

 

https://www.triathlondevendome.com/ ou le compte facebook : Vendôme Triathlon

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le sport, c’est aussi la transmission de valeurs

 Le 14 mars, au collège Jean Emond, les joueurs du club de basket ADA de Blois qui évolue en Pro

Nouveau circuit de kart cross, à Trôo

 Suite à une nouvelle réglementation des pistes, le circuit de kart cross, à Trôo a subi d’importantes transformations. C’est, en

Que la force soit avec toi…

 Samedi 27 juin, l’USV Musculation reçoit tous les meilleurs clubs de France pour la finale du Championnat de France de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

X