Économie et sociétéSanté et social

En savoir plus sur la loi EGAlim

Les élus du Pays Vendômois, qui représentent les cent communes de l’arrondissement, étaient invités à une formation d’une demi-journée sur la loi EGAlim et son implication en restauration scolaire. Quinze élus avaient répondu à cette formation, d’autres suivront.

Cette demi-journée de formation s’inscrit dans le cadre du plan d’action du Projet Alimentaire Territorial (PAT) porté par le Syndicat Mixte du Pays Vendômois présidé par Claire Foucher-Maupetit, maire de Selommes. «Cette courte formation est une occasion pour les élus du territoire d’appréhender la nouvelle réglementation et facilite l’introduction des produits locaux et bio dans les restaurants scolaires. Nous les soutenons et les accompagnons dans cette démarche» soulignait la présidente. Ainsi, les élus ont pu identifier les leviers pour faire évoluer leur restauration collective. Des moments d’échanges et de partage d’expériences entre eux afin de faire émerger les potentielles difficultés rencontrées et surtout les solutions utilisées.

Grâce à l’accompagnement du réseau bio de la région Centre Val-de-Loire, chacun a eu les connaissances nécessaires à la compréhension des enjeux et du fonctionnement opérationnel de la restauration. Car la loi EGAlim se veut développeur de l’attractivité du territoire et créateur d’emplois durables sur toutes les filières, du sol à l’assiette, également renforcer la cohésion sociale et préserver les ressources naturelles du territoire.

La question de l’alimentation revêt une importance grandissante ces dernières années. Les attentes des consommateurs sur la qualité et l’origine des produits ainsi que la prise de conscience des enjeux environnementaux et climatiques changent radicalement l’approche de l’alimentation et de la restauration pour assurer la sécurité alimentaire de la population. Pour assurer également un revenu équitable aux producteurs, préserver le tissu rural et le développement local, l’alimentation reste un élément majeur. Le PAT mis en place par le Pays Vendômois accompagne la transition des systèmes agricoles et alimentaires vers des modèles plus durables à l’échelle du Vendômois.

 

 

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X