Menu

La centrale photovoltaïque des Galliennes inaugurée

La centrale photovoltaïque des Galliennes inaugurée

Le 20 septembre, c’est en présence du sénateur, Jean-Marie Janssens, du conseiller départemental et vice-président de Territoires Vendômois, Philippe Mercier, ainsi que de plusieurs maires et élus voisins que Guy Moyer, maire de Montoire-sur-le-Loir, a inauguré avec solennité la nouvelle centrale photovoltaïque qui, en fait, a commencé à fonctionner dès la fin du mois de juillet.

 

Dans son allocution, le maire de Montoire a rappelé que cet équipement était installé sur un terrain de 5 ha, qui avait servi pendant très longtemps et jusqu’à sa fermeture en l’an 2000 de décharge ouverte à la population de la ville et des villages des alentours. 80 000 m3 de déchets ainsi entassés au cours des années ont fait l’objet d’une dépollution dont le coût pour la ville s’est élevé à 380 000 €. Chaque année celle-ci assume en outre des charges de contrôle qui s’élèvent à 5 000€.

 

Guy Moyer a salué la mémoire de Joël Sassier, maire adjoint disparu en 2014, qui avait initié le projet de centrale avec une entreprise qui a fini par l’abandonner. «Il faut se féliciter de ce que la société «Quadran» l’ait repris en 2015», a-t-il ajouté.

 

Samuel Neuvy, directeur de l’agence «Quadran» de Saran a résumé brièvement l’historique et les activités de la société rachetée par le groupe «Total» et portant donc depuis quelques jours, le nom de «Total Quadran». Celle-ci compte 270 salariés et représente une puissance de 850 MW, ce qui équivaut à la consommation électrique d’1,2 M de personnes. La centrale de Montoire développe une énergie de 2,3MW qui correspond à la consommation de 2 300 habitants.

 

L’utilisation d’un site pollué rend le projet plus attractif car il permet d’obtenir un tarif de rachat de l’électricité plus élevé. Le directeur a aussi salué la participation de l’association «Energies vendômoises» par l’intermédiaire de la société citoyenne PICVERT, à hauteur de 130 000 € soit 40% des fonds propres investis dans l’opération.

 

Le président de la société citoyenne PICVERT s’est félicité d’avoir pu inaugurer dans la même semaine, la toiture de panneaux photovoltaïques de VALDEM à Vendôme et la centrale de Montoire. PICVERT est une émanation de l’association «Energies vendômoises» qui donne à ses membres (78 actuellement) la possibilité de devenir partie prenante dans des projets d’énergie renouvelable à l’échelon local. Cette collaboration présente aussi l’intérêt de rendre l’opération plus lucrative pour «Total Quadran» en raison d’un prix de cession de l’électricité plus élevé.

 

Enfin, Philippe Mercier, vice-président des Territoires vendômois, a salué une entreprise qui fait pendant au projet de centrale solaire de 12 ha et d’une centrale de méthanisation (initiative privée d’agriculteurs) à Savigny et à la réalisation d’un site hydraulique à Couture à l’emplacement de l’ancien moulin de Ronsard. L’élu s’est félicité de la concrétisation de projets qui vont dans le sens du contrat de transition écologique signé à Vendôme la veille.

 

Xavier et Sabine Campion

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Accueil de l’Unité d’Hébergement Renforcé à Montoire

 En présence de Nicolas Perruchot, président du Conseil départemental de Loir et Cher et de Valérie Boismartel, nouvelle directrice du

4e projet de coopération bouclée pour COOPàCUBA

 Après la première opération – initiée en 2010 et intitulée «Avec les petites mamans de Trinidad», la démarche de coopération

Alcool : quand la parole se libère

 A Vendôme, l’association Alcooliques anonymes a constitué depuis début février son premier groupe de parole. Claude en est l’initiateur, lui

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X