Menu

«Le millésime du siècle»

«Le millésime du siècle»

La vendange, précoce, longue et généreuse cette année, est très qualitative, selon les vignerons de l’appellation. On ne demande qu’à boire…

 

Cette cuvée 2018 s’annonce exceptionnelle selon les Viticulteurs du Vendômois. Les vendanges, commencées selon les domaines entre le 10 et le 15 septembre, ont duré environ un mois, sous l’influence des excellentes conditions météo qui ont permis un programme sur mesure, autorisant les pauses nécessaires pour une maturité parfaite. Une première pour Nicolas Parmentier, le directeur de la Cave coopérative qui a déclaré « n’avoir jamais fait de vendanges qui duraient si longtemps ! » Il précise, qu’à la Cave, l’ordre de récolte dépendait des rendements plus que de la précocité des cépages : les Pinot noirs ont été récoltés en premier, avec les Pineau d’Aunis pour les vins de base des effervescents, suivis par les Chardonnay, Sauvignon et Gamay. Puis vint le tour des Cabernet franc, une petite cuvée début octobre et le reste une semaine après, enfin des Pineau d’Aunis du lieu-dit Cocagne et ceux destinés à la cuvée Grillé d’Aunis. Début novembre, ce seront les vendanges tardives de la parcelle d’1 ha de Chenin, pour les vins les vendanges tardives de la parcelle d’1 hectare de Chenin pour les vins moelleux, les cuvées Montgreffier ou Saint-Hilaire.

 

«On est dans les Côtes du Rhône, non plus dans les Coteaux du Vendômois !», souligne Benoît Brazilier face à ces degrés exceptionnels, «ce n’est pas commun chez nous de ramasser des vins rouges à 15°…». A découvrir, à déguster et à partager bientôt, avec plaisir et modération.

 

15novToute la journée17Week-end Beaujolais Nouveau chez DardeVendômeType d'événement:Animations et salons,Animations commercialesVilles:Vendôme

15novToute la journée17Vins nouveauxVendômeType d'événement:Animations et salons,Animations commercialesVilles:Vendôme

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Hôpital : le départ de Thomas Roux

Ce n’était plus un secret pour personne, Thomas Roux, directeur du Centre hospitalier de Vendôme a quitté ses fonctions. En

Au revoir Mme le Sous-Préfet

Il y avait foule dans les jardins de la Sous-Préfecture de Vendôme le 25 août pour le départ de Sophie

Informer les accidentés de la vie

La FNATH, l’association des accidentés de la vie section de Vendôme, se réunissait en février pour son assemblée générale.  

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X