Économie et sociétéÉchos du commerce

Les boules de Noël en verre soufflé de Poncé-sur-le-Loir : déjà une tradition !

ponceverrerie2 La Verrerie d’art des Coteaux crée depuis six ans des boules uniques pour la déco de la maison ou du sapin. De vrais amateurs en font déjà la collection.

 

«Ce qui est agréable en plus du travail du souffleur et de la beauté des objets réalisés, c’est qu’il y a ce côté très accueillant», explique Blandine, une fidèle de la Verrerie des Coteaux. «Lucille et Nicolas adorent échanger sur leur métier, expliquer aux enfants et c’est ça qui donne envie de revenir !»

 

Mère de deux garçons, cette jeune femme de Savigny-sur-Braye revient donc régulièrement à Poncé avec eux et son mari, Amaury. «Gabriel a déjà soufflé ses boules de Noël plusieurs fois et Raphaël, le plus jeune, a pu le faire en 2019. Nicolas a pris le temps de lui montrer, il s’est assuré qu’il avait compris ce qu’il fallait faire avec la canne pour réussir et c’était magique ! Du coup, on y passe à tous les Noëls, bien sûr, mais aussi dans l’année, à peu près tous les deux mois… »

 

Un merveilleux «Jardin de verre»

Il n’y a pas de miracle. Arrivé en 2016 dans les locaux de l’ancienne verrerie de Gérard Torcheux, artiste lui-même réputé, le jeune couple a su se faire sa place au soleil. La Verrerie des Coteaux est devenu un lieu véritablement enchanteur, digne des sites touristiques les plus visités. Sur 300 ou 400 m2 se côtoient le coin des fours et du soufflage, le labo de création des décos en verre de Lucille, une boutique aux mille couleurs et le «Jardin de verre», réalisation récente qui tient du merveilleux, de jour comme de nuit.

 

La période de l’Avent est donc celle des boules que Nicolas réalise depuis six ans maintenant, enrichissant son fonds d’une nouvelle collection à chaque Noël. C’est ainsi que, déjà, des clients fidèles se constituent la leur. «Cette année, ce sont les boules vénitiennes», explique le verrier : «une seule couleur, un petit effet bulles et des cannelures que je n’avais pas encore expérimentées.» Les vénitiennes rejoignent donc ce qui reste du stock des années passées, formant sur les étals une mer de couleurs et de textures variées, par centaines de boules qui évoquent de beaux fruits inconnus. Ici, la lumière est partout : rasante, dominante, traversante pour le plaisir des yeux.

 

Et si les règles sanitaires ne permettent plus, cette année encore, de «faire souffler» les visiteurs, il n’en reste pas moins que le spectacle est superbe et… chaleureux !

ponceverrerie1

Hervé Vaupuy

27, rue des Coteaux à Poncé-sur-le-Loir (72). Mardi et dimanche de 14h à 18h, mercredi à samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Tél. 02 43 79 05 69.

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X