Économie et sociétéAssociations

Les vieilles maisons françaises (VMF) remettent deux prix

C’est au Conseil départemental, le 11 mars, que la délégation départementale des VMF a remis non pas un prix comme à l’accoutumée mais deux.

Le premier a été attribué au château de Meusnes pour la restauration des boiseries de la salle à manger. Une dotation de 4.000 € qui va accompagner la démarche au long cours des propriétaires. Le chantier de restauration de cette pièce de 35 m² a débuté en mai 2021. «La première étape fut de déposer les boiseries vermoulues qui recouvraient le bas des murs et d’ôter la tapisserie posée 30 ans plus tôt. Comme à chaque fois les propriétaires ont fait appel à des artisans locaux».

Quant au second prix, avec une dotation de 2.000 €, il est revenu à la restauration de l’ancien auditoire de justice de Montlivault.

«C’est exceptionnel de remettre deux prix. Les débats, en visioconférence compte-tenu des contraintes sanitaires, ont été tels que nous avons décidé de récompenser deux restaurations très différentes», explique Véronique de Vallois, déléguée départementale depuis novembre 2018.

Toute la volonté d’ouverture de Véronique de Vallois s’est exprimée jusque dans la composition du jury volontairement diversifié et sans rapport avec les propriétaires concernés.

«Ce que j’aime, c’est être au carrefour des compétences. Créer du lien comme au cours des différentes sorties, présenter les nouveaux adhérents mais aussi s’ouvrir aux autres territoires. Tout cela au bénéfice du patrimoine».
Fin 2022, le prix d’artisan devrait être renouvelé et, cette fois, c’est bien le savoir-faire qui est mis à l’honneur. «Visiter de vieilles demeures, découvrir des restaurations réussies, rencontrer des artisans d’exception, échanger avec les acteurs institutionnels du patrimoine comme la direction régionale des affaires culturelles, l’architecte des bâtiments de France, les Monuments historiques ou la Fondation du Patrimoine… tout cela permet de démythifier la restauration de monument historique – qu’il soit ou non classé ou inscrit – et de mettre en exergue l’accompagnement dont les propriétaires peuvent bénéficier.»

Avec bienveillance et énergie, Véronique de Vallois se consacre énormément à cette action. Une passion pour le patrimoine qu’elle partage d’ailleurs avec son mari, Olivier, lui-même délégué départemental de la Fondation du Patrimoine qui, de son côté, remit en février dernier à 52 propriétaires les aides accordées par la Fondation du Patrimoine pour 2020 et 2021 en Loir-et-Cher.

Caroline Fontaine

Le Petit Vendômois

Mensuel gratuit depuis 32 ans, tiré à 28 000 exemplaires, le Petit Vendômois se veut proche de ses lecteurs, familier et convivial, sérieux sans se prendre au sérieux, ambitieux sans prétention…à l’image du Vendômois. Dans ses colonnes, on y trouve le Vendômois de toujours: celui d’hier, celui d’aujourd’hui, celui de demain (agenda, spectacles, concerts, expositions, fêtes et manifestations diverses, informations, échos, histoires et curiosités).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X