Menu

Signature du contrat de transition énergétique à Vendôme

Signature du contrat de transition énergétique à Vendôme

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé, le 19 septembre au lycée Ampère à Vendôme, en présence de l’ensemble des partenaires engagés sur le territoire, le Contrat de transition écologique du Pays vendômois.

 

«Ce contrat de transition écologique est la concrétisation d’une véritable ambition écologique de ce territoire, a précisé la secrétaire d’Etat. C’est aussi le premier Contrat de transition écologique de la région Centre-Val-de-Loire. Avec le concours de sa chambre d’agriculture et de son conseil de développement, le Pays vendômois a su fédérer des actions publiques et privées au service d’un modèle économique local, vert et durable.»

 

Au sein du Syndicat mixte du Pays Vendômois, les trois intercommunalités ont porté ce projet de contrat, la communauté d’agglomération de Territoires Vendômois ainsi que les communautés de communes du Perche & Haut Vendômois et des Collines du Perche.

 

Financé à hauteur de 7,9 millions d’euros, ce contrat bénéficie de 2,8 millions d’euros du secteur privé, 1,8 millions de soutien public, 1,6 millions d’euros des communes et intercommunalités, 1,4 millions d’euros de la Région, enfin 100 000 euros du Département. Il prévoit la mise en place de 26 actions concrètes au service de l’innovation environnementale dans les pratiques agricoles et industrielles, la gestion de l’espace et les mobilités ou encore l’économie locale.

 

Parmi les actions-phares, ce contrat prévoit notamment la création d’une formation «CAP Techniciens-experts d’après-vente auto» au Lycée Ampère de Vendôme, afin de former les élèves à la maintenance des nouveaux véhicules (électriques ou hybrides). Mise en place à partir de la rentrée 2020, cette formation a vocation à accueillir des élèves de Blois, Vierzon ou encore Tours.

 

Autre action emblématique, le contrat de transition écologique prévoit de travailler à la valorisation de la nature, à la fois dans sa composante thérapeutique en créant un jardin de soin pour les patients du Centre hospitalier, de Montoire à Vendôme, et dans sa composante écosystémique en aidant les agriculteurs à réintégrer les services par l’arbre (lutte contre le ruissellement, captation du carbone).

 

Après la découverte des ateliers présentés par les élèves du lycée Ampère mais aussi du lycée agricole d’Areines, la secrétaire d’État s’est rendue à la Préfecture pour un échange approfondi avec les acteurs du bâtiment notamment au sujet des matériaux bio-sourcés et à forte efficacité énergétique. En effet, Emmanuelle Wargon travaille actuellement sur deux axes majeurs de la transition écologique, l’eau et le logement. Le premier est un sujet de préoccupation d’importance car la préservation de cette ressource vitale est l’enjeu de ces prochaines années et le second est un moyen essentiel d’économie d’énergie.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le Loir-et-Cher à Paris

En marge du congrès des maires, du 20 au 22 novembre, les maires du département étaient conviés par Marc Fesneau

PLUi annoncé dans le perche

Une première concertation avec les habitants du territoire, sous forme d’ateliers participatifs, est prévu les 28 et 29 octobre à

La belle aventure fluviale

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, La Loire, fleuve royal, peut s’explorer en canoë ou en kayak en toute sécurité.

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X