Menu

Le troisième volume lancé

Le troisième volume lancé

Dés le 9 novembre, les travaux de la troisième salle du Minotaure à Vendôme vont débuter, nouvel espace qui viendra enrichir l’offre d’accueil culturel de la ville de Vendôme.

Pour un coût de 1,946 M€ la salle se composera de deux structures principales et ainsi limitera la propagation du bruit. Dans l’équipe du projet plusieurs spécialistes dont un acousticien se sont penchés sur le dossier avec les délégataires de services l’Hectare Scène de Vendôme et l’association Figures Libres. Le bâtiment de lignes très géométriques placé à l’arrière du théâtre se composera d’une partie extérieure préfabriquée en usine et installée sur place. Une entrée s’ouvrira le long du Loir et une autre à l’intérieur du Minotaure  Des travaux prévus pendant un an effectués entre de nombreuses entreprises vendômoises, pour au final obtenir une salle de 200 places assises ou 420 debout grâce à ses gradins amovibles, lui permettant ainsi d’accueillir un large panel de manifestations.

«Répondre à la demande des associations pour une salle plus petite et avec toutes les modalités d’une salle de spectacle ainsi que d’avoir la possibilité de la louer pour des séminaires d’entreprise, c’est un but que nous avions au sein du Conseil Communautaire. » explique Pascal Brindeau.

Cette salle se trouvant aussi en liaison avec l’arrière du théâtre du Minotaure pourra le cas échéant être mutualisé avec celui-ci pour stocker du matériel ou pour utiliser les loges des artistes.

La rénovation de l’ancien Palais des fêtes interviendra par la suite avant la fin de l’année 2017 avec notamment la mise en place d’une isolation thermique entièrement revue et corrigée. Cette construction datant de 1962 a effectivement un grand besoin de restauration.
Ainsi cet ensemble cohérent de 3 volumes différents deviendra un véritable complexe culturel, prochainement lieu d’échange important dans le Vendômois.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Baby-sitting

 La Communauté du Pays de Vendôme met en œuvre un service gratuit de mise en relation entre parents et baby-sitters.

Un projet à conserver

 Installé à Azé, Emile Auté, qui propose ses «Thés du château bio» et ses sirops, lance l’idée d’un village gourmand

Maxime Joré récompensé

 Jeune primeur vendômois, Maxime Joré travaille au magasin Prim’Fruit. A Paris, le 14 mars, il a reçu le Trophée des

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X