Menu

Une fiction miniature

Une fiction miniature

Vous cherchez un bon roman à lire pendant les vacances ? Suspense garanti avec « Miniaturiste », de Jessie Burton, captivante fiction historique qui vous tiendra en haleine.

 

MiniaturisteEn 1686, Petronella Oortman, dite Nella, dix-huit ans, rejoint à Amsterdam Johannes Brandt, un riche marchand de vingt ans son aîné, qu’elle vient d’épouser. Nella y est froidement accueillie par Marin, la sœur de son mari, célibataire rigide, austère et peu aimable. En 1686, Petronella Oortman, dite Nella, dix-huit ans, rejoint à Amsterdam Johannes Brandt, un riche marchand de vingt ans son aîné, qu’elle vient d’épouser. Nella y est froidement accueillie par Marin, la sœur de son mari, célibataire rigide, austère et peu aimable.

 

En cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée sophistiquée et luxueuse représentant leur propre demeure. Délaissée par un mari qui semble indifférent, cherchant sa place au sein de cette étrange et hostile famille, la jeune fille entreprend de meubler et de peupler la maison de poupées en sollicitant un miniaturiste. Mais l’angoisse et la fascination s’emparent de Nella lorsque l’artisan se met à lui envoyer des pièces qu’elle n’a pas commandées, qui correspondent exactement à l’intérieur de la demeure réelle et à la vie de ses habitants, révélant ainsi de dangereux secrets… Un premier roman jouant avec les frontières entre réalité et imaginaire, entre fantastique et fantasmatique, à dévorer d’une traite !

 

Camille Coursault

 

Miniaturiste, de Jessie Burton, Gallimard (Folio), 2017, 8,20 €. Plus de chroniques sur 5emedecouverture.blogspot.fr

 

 

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

15e Foire à la Bouture de Couture sur Loir Dimanche 25 octobre

 La 15e Foire à la Bouture de Couture sur Loir aura lieu dimanche 25 octobre, de 10h à la tombée

Le Moyen Âge à la Commanderie

 Dimanche 20 mai, la Commanderie d’ Arville se métamorphose à nouveau et vous invite à remonter le temps dans son

« Ör », une ode à la vie

 L’auteure islandaise Audur Ava Olafsdottir, découverte en France avec son roman Rosa Candida, a publié cet hiver un nouveau récit

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X