Menu

C’est beau Vendôme la nuit

C’est beau  Vendôme la nuit

Le 4 décembre au soir, ce sera parti pour un mois d’éclairage de fêtes dans la ville de Vendôme. D’octobre à fin novembre, l’équipe technique de la ville s’est chargée de mettre en place toute l’illumination dans les rues, éclairage qui fait parti intégrante de la fête dans la cité.

Cette année,  le budget alloué aux illuminations de la ville de Vendôme était de 10 000 euros. Une grosse partie de cet argent a été investi pour le Faubourg Chartrain.

« Nous avons travaillé sur l’unité à trouver entre le magnifique éclairage de la nuit étincelante dans la rue du Change et le faubourg » nous explique Benoît Gardrat, 2e adjoint au maire de Vendôme, en charge de ce dossier.

Une étude au préalable a été effectuée avec le service technique qui a abouti à des lumières en cylindres lumineux qui habilleront chaque candélabre entre le carrefour des Rochambelles et l’avenue Gérard.

«Ces installations seront accompagnées de rideaux lumineux en quinconce de façade à façade entre les Rochambelles et la rue St Denis.» poursuit il.

Le reste du Faubourg  jusqu’à l’avenue Gérard Yvon sera modifié l’année prochaine. La passerelle Monnet sera elle aussi décorée comme la saison précédente.

En partenariat avec la fédération du Commerce «qui a été associée au groupe de travail pour l’animation de la patinoire, nous nous sommes arrêtés sur une décoration rouge et or avec un fil conducteur en sapin vert depuis la place St Martin, jusqu’à la patinoire dans le cloître» indique Michèle Corvasier, adjointe au maire, en charge de l’animation commerciale.

L’éclairage est également renforcé dans le quartier des Rottes, rue Marie de Luxembourg, rue Poterie et avenue Gérard Yvon. «C’est également un chantier important en nombre d’heure pour le service technique et aussi en demande d’autorisations envers les propriétaires des maisons qui ont pignon sur rue» précise Benoit Gardrat.

En effet, en 2014, plus de 2250 heures avaient été nécessaires pour un budget global de 92 000€.

«Cette année nous devrions être bien en dessous de ce chiffre. On a essayé de faire mieux avec beaucoup moins.»

Pour les fêtes, la ville s’est habillée de lumière avec une nouvelle sonorisation de la Fédération du Commerce. C’est beau Vendôme la nuit.

Une fidèle lectrice de Vendôme, Madame Chabin, se souvient…

Les premières illuminations de Vendôme
Etant certainement la dernière des «anciennes» de la rue du Change à Vendôme, je me permets d’apporter quelques informations au sujet des illuminations d’autrefois à Vendôme. En 1951 ou 1952, André Chevallier  du magasin «Le Palais de la femme» a persuadé «Titi» Dupré , très connu à Vendôme ,de son idée d’illuminer la rue du Change si bien que ce dernier devint le  public-relation désigné pour convaincre tous les commerçants de la rue. Puis avec M. Benoît, quincailler, fut entrepris le travail. André Chevallier, très bricoleur, a fait des étoiles en bois et M. Benoît tout le montage pour les ampoules et le circuit électrique. Les étoiles ont eu un très grand succès. On venait les voir même de Blois ! Par la suite, elles ont fait des «petits» dans les autres rues. Ainsi les illuminations de Noël à Vendôme ont commencé avec trois rêveurs…

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Green Daddy

 L’escale Sonore , Carla Production et l’Alcazar Bar présentent Green Daddy .   Le projet consiste à réunir des acteurs locaux

La Maison de santé va sortir de terre

 Courant septembre, les premiers coups de pioche, annoncés initialement pour juillet mais reportés, laisseront place nette sur le terrain à

Tout savoir sur «Notre police», avec l’UTLV

 L’Université du temps libre en Vendômois propose, lors de sa session de printemps du 6 mars au 4 avril, huit conférences

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X