Menu

Collectionneur de pommes

Collectionneur de pommes

Au bout de l’allée, au lieu dit La Bataille à Savigny-sur-Braye, un passionné, pépiniériste, greffe et bouture ses arbres sur son ancienne exploitation agricole familiale. Jean-Marie Derré exerce son métier depuis 10 ans, répertoriant les nombreuses variétés de pommiers disparues dans les remembrements.

«Je me rappelle enfant, de Savigny à St Calais, ce n’était que des prairies entourées de haies qui contenaient des arbres parfois jusqu’à 10 ou 12 mètres de haut» se souvient -il avec nostalgie.

Hier, 10 000 à 12 000 variétés de pommiers connues en France et, aujourd’hui, avec principalement de la culture, plus que 4000 espèces recensées, les haies ont été anéanties et des milliers d’arbres fruitiers avec elles.
Petit à petit, Jean-Marie Derré récupère des espèces qui avaient quasiment disparu dans des vergers conservatoires chez les personnes âgées, même s’il est compliqué de reconnaître, de temps à autres, la variété de ces arbres parfois centenaires dont on ne connait plus que 2 ou 3 exemplaires localement.

«Lorsque j’expose dans les foires aux arbres avec mes fruitiers greffés comme à Morée en novembre, j’ai toujours un panneau, «Recherche variétés anciennes», pour essayer en permanence de trouver des variantes disparues».» précise t’il.

A son catalogue, plus de 200 espèces de pommiers, poiriers, nectarines, abricotiers, pêchers, que des espèces qui s’adaptent à notre région, des variétés anciennes.
Adhérents et vice-présidents de la Société d’Horticulture de Loir-et-Cher (SH41), Jean-Marie Derré donne des cours de taille fruitière, de greffage et de bouturage. Passionné par ces arbres, il collectionne également les vieux ouvrages trouvés en chinant sur les brocantes. Ces livres d’arboriculture répertorient des espèces anciennes et l’aident dans son travail de recherche de variétés.

«Je faisais des fiches pour les cours théoriques au Lycée Horticole de Blois, pour apprendre à greffer et tailler aux élèves en simplifiant car les schémas et explications sont très souvent compliqués dans les livres» explique t’il.

C’est pour cela qu’il s’est lancé, à compte d’auteur, dans l’édition d’un livre où les gestes ancestraux sont mis en page simplement. De plus, Jean-Marie Derré a mis également sous forme de fiches toutes les variétés qu’il a répertoriées localement avec une photo du fruit et son historique. Dans son verger personnel de plus de 300 variétés, il essaye d’avoir un exemplaire de chaque variété qu’il vend.

«Ainsi, je prends des photos, du fruit, et, au moment de récolter, j’apporte les fruits sur les foires pour les monter à mes clients».

Sa spécialité reste les variétés anciennes, locales mais il possède tout de même des espèces plus actuelles, réclamées par certains amateurs.

«Gustativement rien à voir. Dès que vous faites une sélection, c’est au détriment d’autres éléments. C’est vrai que la pomme ancienne est difforme, peu esthétique pour certaine mais a une chair plus ferme, plus accidulée avec des arrières goûts exquis de framboise ou de mirabelle» s’amuse t’il à souligner.

Croquant à pleines dents la pomme qu’il adore, Jean-Marie Derré a fait de sa passion pour les fruits son métier.

Vous pourrez découvrir le stand de ce pépiniériste et son livre à la Foire aux arbres de Morée le week-end des 7 et 8 novembre
•    La 357e foire de la Sainte Catherine à Coutâlain le 22 novembre
•    La fête de la St Nicolas à Droué 6 décembre
•    Et également à la Fête des Plantes de Cheverny ou de Bessé sur Braye au printemps

«Pommes et Poires d’hier et d’aujourd’hui, apprenez à entretenir vos arbres»
Jean-Marie Derré. Pour commander son livre au prix de 20€ : jeanmarie.derre@laposte.net


À lire également

Un week-end pour l’Art et le Vin

Du 14 au 17 mai, à Villiers-sur-Loir à la Cave Coopérative, chez ADH Paysages et à la Maison du vin

«Le Pertica» de Vendôme, lauréat en cuisine

Pour sa deuxième édition, le concours «Talents Gourmands», initié par le Crédit Agricole, le magazine «Le Bottin Gourmand» et le

Le brame au cœur de la forêt de Chambord

En forêt de Chambord, l’observation du brame du cerf est l’événement-spectacle à ne pas manquer quand arrivent les premiers jours

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X