ActualitésSorties et loisirsNature et découvertes

Jardinons nos villages

A Mondoubleau, l’action « jardinons nos villages » a pu se dérouler sur 18 mois. En octobre c’était l’heure du bilan avec le CAUE41 (Conseil Architecture Urbanisme Environnement de Loir et Cher), les associations Perche Nature et la Maison Botanique, la commune, le Conseil départemental et le Pays Vendômois.
Une quarantaine de personnes ont fait le tour du village et se sont arrêtées sur les principaux sites où cette démarche collective a pu se concrétiser.

«Ce que nous voudrions au Pays Vendômois, c’est diffuser les outils créés par le CAUE41 pour analyser les espaces verts des autres communes du Vendômois » précise Sylvie Maino, directrice du Pays Vendômois. En effet, le CAUE41 a accompagné la ville de Mondoubleau dans une démarche de réaménagement de jardins dans la commune en tenant compte de plusieurs critères comme le contexte règlementaire, historique, urbain et environnemental. La participation à ce fleurissement s’est réalisée dés le départ du projet en collaboration avec les habitants, les écoles et leurs écoliers, les centres de loisir avec la mise en place d’ateliers de réflexion et de réalisation. Plusieurs jardins sont nés ou ont été modifiés, l’un au château médiéval, l’autre dans le lotissement ou  au cimetière. A chaque projet, une solution souvent peu coûteuse et un lien fort avec les associations participantes comme Fredon Centre organisme lié au ministère de l’agriculture pour l’amélioration des bonnes pratiques phytosanitaires, Perche nature pour «la prairie fleurie», un patchwork de couleurs pour favoriser la biodiversité en pleine ville ou avec La Maison Botanique pour le plessage et l’entretien des haies sur le Chemin Vert dans le lotissement.
Ces jardins fleuris doivent le rester et pour cela, chaque participant à cette aventure doit pouvoir entretenir ce qui a été mis en place. C’est le souhait du CAUE41. « Reste que demain, l’employé municipal pourra diviser les plantes vivaces mis en terre au printemps pour les replanter ailleurs. C’est cette démarche qu’il faut dorénavant engager pour l’avenir de nos communes ».

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X